Les Rendez-vous France urbaine

Chaque année, trois temps forts institutionnels rythment l'activité de France urbaine. Un premier rendez-vous organisé, en mars, "Les Journées nationale de France urbaine", réunit l'ensemble des adhérents de l'Association pour délibérer sur des sujets d'actualité. Un deuxième rendez-vous, organisé à l'été, "Les journées financières de France urbaine" a pour ambition de présenter aux élus les projets de lois de finances débatus au Parlement, et de définir une stratégie d'action. Enfin, le dernier rendez-vous, polique, "La Conférence des Villes", réunit, à la réntrée, en septembre, l'ensemble des acteurs publics et les leaders d'opinion autour de la question urbaine.

Pour la deuxième année consécutive, France urbaine propose à l’ensemble des acteurs des finances publiques locales d’être parties prenantes du rendez-vous de début d’été : les Rencontres des finances publiques.

Les Rencontres se dérouleront cette année le mardi 26 juin, de 14 heures à 18h30 dans les Salons de l’Hôtel de Lassay, à l’Assemblée nationale. Elles s’adressent aux parlementaires, élus locaux, directeurs d’administration centrale, directeurs généraux et financiers de collectivités, universitaires…  Elles ont pour objectif de prendre le temps du débat sur les thèmes d’actualité majeurs, en amont de l’examen des projets de loi de finances et projets de loi de finances rectificative.

Il s’agit tout d’abord de débattre des sujets majeurs de l’actualité des finances locales, à savoir la contractualisation financière entre l’Etat et les grandes collectivités (une grammaire à peaufiner, quelles dispositions législatives à faire évoluer ?) ; et la refonte de la fiscalité locale (quel agenda privilégier, quelles priorités partagées ?).

Deuxième grand rendez-vous de France urbaine, les Rencontres des finances publiques se tiendront cette année à l'Assemblée Nationale, le mardi 26 juin de 14h à 18h.

Pour cette deuxième édition, François de Rugy, président de l’Assemblée nationale accueillera les Rencontres à l’Hôtel de Lassay et clôturera les travaux. Quant aux membres du gouvernement, Olivier Dussopt a d'ores et déjà inscrit à son agenda l’ouverture de ces Rencontres.

Dans leurs discours précédent l’intervention du Premier ministre, le 5 avril à Dijon devant les élus urbains rassemblés pour les 2èmes Journées nationales de France urbaine, tant François Rebsamen que Jean-Luc Moudenc ont mis l’accent sur les sujets financiers, et se sont notamment rejoints pour plaider en faveur de la préparation de contrats loyaux, qui soient le fruit de réelles discussions entre les préfets et les exécutifs locaux.

Présenté le 6 avril dernier à Dijon, en clôture des journées nationales de France urbaine, le Pacte pour une nouvelle politique de cohésion urbaine et sociale initié par France urbaine et l’AdCF entre dans une nouvelle phase, plus concrète et opérationnelle : celle de sa signature effective par les maires de grandes villes et président(e)s de communautés et métropoles volontaires. Un courrier de Jean-Luc Moudenc et Jean-Luc Rigaut, respectivement présidents de France urbaine et de l’AdCF a été adressé aux adhérents des deux associations, avec un site créé à cet effet : www.pacte-cohesion-urbaine.fr

Présent autour d’une table ronde réunie pour tenter de faire émerger une cohérence de la politique de l’éducation artistique et culturelle (EAC) tant dans les objectifs fixés que dans sa gouvernance, l’Etat était représenté dans ses deux déclinaisons éducative et culturelle, respectivement par Frédérique Alexandre-Bailly, rectrice de l’académie de Dijon, et Isabelle Chardonnier, cheffe du département de l’action territoriale du Ministère de la culture.

Olivier Bianchi, maire de Clermont-Ferrand, président de Clermont Auvergne Métropole et coprésident de la commission culture de France urbaine, représentait avec Arnaud Robinet, maire de Reims, et Anne Brugnera,