TERRITOIRES Urbains

TERRITOIRES Urbains N°110 - La lettre hebdomadaire de France urbaine

# 110
Jeudi 16 novembre 2017
A la Une

Politique de la ville : le président de la République a reçu à l’Elysée les élus et annonce une mobilisation nationale vers les quartiers populaires

Légende photo : Jean-Luc Moudenc, président de France urbaine à l’Elysée, entouré de Jean-Louis Borloo, Jacques Mézard, ministre de la cohésion des territoires et Jean-Luc Rigaut, maire d’Annecy et président de l’AdCF

Le président de France urbaine, Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, président de Toulouse métropole et président de la commission Politique de la ville et cohésion sociale France urbaine/AMF/Ville & banlieue et Yvon Robert, maire de Rouen et vice-président de la dite commission figuraient parmi les invités du déjeuner de travail organisé par le président de la République, Emmanuel Macron, à l’Elysée, lundi 13 novembre, sur le thème de la politique de la ville. L’occasion pour France urbaine de rappeler ses vives réserves quant à la politique logement du gouvernement, au regard en particulier de l’article 52 du projet de loi de finances (PLF) 2018, qui organise la baisse concomitante des APL et des loyers du parc social. Le lendemain de cette rencontre, le président de la République délivrait à Tourcoing, devant plusieurs ministres présents, un discours fondateur sur la politique de la ville qu’il entendait mener pour le quinquennat, tandis qu’un nouveau président de l’ANRU vient d’être nommé, Olivier Klein, maire de Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

En ce moment à France urbaine

Projet de loi de programmation des finances publiques : le Sénat revoit la copie

16 novembre 2017

Le projet de loi de programmation des finances publiques pour 2018-2022 (PLPFP), voté par les sénateurs le 9 novembre 2017, diffère largement de celui adopté par les députés le 24 octobre, tout particulièrement s’agissant des dispositions relatives aux finances locales. Reste à savoir à l’issue de la commission mixte paritaire (CMP), quelles seront les intentions finales du Gouvernement (*) : retour au carcan du texte initial dénoncé par France urbaine (cf. TU n°106, 107 et 108) ou, espérons le, prise en considération des apports des sénateurs dans la perspective de la Conférence nationale des territoires du 14 décembre prochain.

Article 3 (objectif d’excédent de financement)- Le Sénat a estimé que, s’il pouvait souscrire à la trajectoire globale (solde public évoluant de -2,9% du PIB en 2017 à -0,2% en 2022), la décomposition de cette trajectoire entre les 3 sous secteurs, que sont les administrations publiques centrales (Etat), les administrations publiques locales (APUL, collectivités) et les administrations de sécurité sociale, n’était pas fondée. Ainsi faisant, l’affichage d’un objectif d’excédent de financement de 0,6% pour les APUL (soit + 21,4 milliards d’euros en 2022) disparaît et, par conséquent, l’enclenchement d’une mécanique d’affectation obligatoire de l’autofinancement des collectivités au désendettement de l’Etat, particulièrement préjudiciable à l’investissement public local, pourrait être évité.

Deux rencontres entre France urbaine et Françoise Nyssen, ministre de la Culture

15 novembre 2017

France urbaine a rencontré la ministre de la Culture à deux reprises en une semaine, en ce début d’automne. Deux rencontres pour faire le point sur les sujets en cours, le manifeste de France urbaine, et réaffirmer la place des grandes villes et agglomérations dans la politique culturelle nationale.

C’est tout d’abord lors d’un rendez-vous bilatéral que Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon et premier vice-président de France urbaine, et David Lisnard, maire de Cannes et coprésident de la commission culture de France urbaine, ont pu échanger avec la ministre. Les deux élus ont rappelé les difficultés qu’ils avaient rencontrées au moment de l’application des rythmes scolaires, quand une injonction gouvernementale était venue impacter très directement les budgets des collectivités sans que ces dernières soient écoutées en amont. Ils ont annoncé craindre une nouvelle injonction concernant cette fois-ci le pass culture ou l’ouverture accrue des bibliothèques sans financement nouveau pour accompagner ces mesures nouvelles.

Act'Urbaines

COP23, retour sur les principaux temps forts

15 novembre 2017

Deux ans après l’accord historique de Paris par lequel 195 Etats se sont engagés à rester sous les 2°C de hausse de la température, c’est à Bonn, en Allemagne, que s’est déroulée la 23e conférence de l'Organisation des Nations Unies (ONU) sur les changements climatiques (COP23), du 6 au 17 novembre 2017. Durant deux semaines, les représentants de 200 pays se sont retrouvés afin d’avancer sur le projet de la lutte contre le réchauffement climatique ainsi que pour faire le point sur les engagements pris par les Etats. Un sommet d’envergure auquel France urbaine a participé.

Retour sur les principaux temps forts.   

Les enjeux climatiques et politiques de la COP23

« Notre demande collective au monde est qu'il maintienne le cap fixé à Paris », a  annoncé le Premier ministre fidjien et président de la COP, Frank Bainimarama, en ouverture de la COP23. Un appel d’autant plus légitime que le petit État insulaire est directement impacté par le réchauffement climatique.

Le libre sur la Place 2017, à Nancy, le 23 novembre

15 novembre 2017

Dans le cadre de la semaine de l'innovation publique, la ville de Nancy, Nancy Numérique, le CNFPT et qspl.net organisent le 23 novembre prochain, une journée d'échange autour du logiciel libre, vecteur d'innovations publiques. Elle s’adresse à tous les acteurs - élus, décideurs et agents- des collectivités territoriales et autres organismes publiques.

Journée inter fonctions publiques.
Vous pourrez écouter et échanger avec des représentants de collectivités et découvrir des solutions libres.
Cette journée se déroulera dans les grands salons de l’hôtel de ville de Nancy, place Stanislas.

Une « Conf’apprenante » : Start up de ville, inventeurs de ville, « la Transfo» à l'HdV de Paris, le 24 novembre

15 novembre 2017

Dans le cadre de la semaine de l'innovation publique, la ville de Paris organise, le 24 novembre à l'Hôtel de Ville  une « Conf’apprenante » : Start up de ville, inventeurs de ville, « la Transfo» préfiguration d’un laboratoire interne d’innovation, codéveloppement, design, nudges...

Des agents de la ville de Paris témoigneront de démarches diverses de conception du service public avec les utilisateurs. Ils partageront leur expérience et réfléchirons aux apports de ces démarches coconstruites avec les idées des agents et/ou des publics.

Emmanuel Grégoire, Adjoint à la Maire de Paris, chargé du budget, du financement et de la transformation des politiques publiques participera à cette matinée d'échange.

Initiatives villes et agglos

Limoges devient Ville créative de l’Unesco

Dans le cadre de sa politique de valorisation des arts du feu, la ville de Limoges s’est portée candidate, en juin dernier, au réseau international des Villes créatives de l’Unesco. Mardi 31 octobre 2017, elle a officiellement décroché ce prestigieux label. Jusqu’à présent, seules trois villes en France s’étaient vu décerner ce précieux sésame. La reconnaissance apportée par cette désignation distingue non seulement l’excellence de l’écosystème local, mais également la pertinence et l’ambition du programme de valorisation proposé par la ville.

Directeur de la Publication : Olivier Landel
Directeur de la Rédaction : Sébastien Fournier
Territoires urbains : une publication du Pôle communication-Information
France urbaine - 22, rue Joubert – 75009 Paris www.franceurbaine.org