Ouvrages/études et sondages

Considérer les finances locales comme une « affaire de spécialistes » est une facilité qui trop souvent s'avère préjudiciable pour pleinement apprécier les enjeux de gestion publique locale, bien que le vocabulaire employé ne permette pas de s’approprier pleinement la matière. C'est pourquoi le président de la commission des finances de France urbaine, Jean-Claude Boulard, maire du Mans, président de Le Mans Metropole, a souhaité proposer un « Abécédaire des finances publiques locales du bloc communal », recueil de définitions à l'attention de l'ensemble des « non-financiers » souhaitant néanmoins partager la « langue » de leurs collègues en charge des questions budgétaires et fiscales.

Cette étude présente, de manière inédite car en vision consolidée, un état des lieux financier des communes et groupements à fiscalité propre sur les 50 territoires urbains que couvrent les métropoles, les communautés urbaines et les communautés d’agglomération de plus de 150 000 habitants, hors, pour cette première année, celles de l’agglomération parisienne et d’outre-mer.

dans 

Le second volet de l’Atlas de la gestion des services publics locaux 2015 vient de paraitre. Il est réalisé par l’Institut de la Gestion Déléguée, en partenariat avec l’Association des Maires de Grandes Villes de France (nouvellement France urbaine) et Villes de France, et porte sur près de 200 territoires urbains de plus de 40 000 habitants, représentant près de la moitié de la population française.
 

Dans le cadre de la rentrée scolaire 2014 et de la généralisation des nouveaux rythmes scolaires, l’Association des Maires de Grandes Villes de France a réalisé une enquête auprès des grandes villes visant à identifier les principaux points d’accroche de celles-ci.

Cette enquête rassemble les contributions de 22 grandes villes : Amiens, Argenteuil, Besançon, Bourges, Caen, Cannes, Grenoble, Le Mans, Limoges, Marseille, Montpellier, Nancy, Nice, Nîmes, Orléans, Rennes, Roubaix, Strasbourg, Toulon, Toulouse, Villeneuve d'Ascq (Lyon en attente).

L’Association des Maires de Grandes Villes de France a activement participé à la montée en puissance des emplois d’avenir en sensibilisant ses adhérents à ce nouveau dispositif pour l’emploi à destination des jeunes.