A la Une
11 janvier 2018

Présentation des voeux de France urbaine

Les élus de France urbaine ont présenté leurs vœux, mardi 9 janvier 2018, aux membres du gouvernement Jacqueline Gourault, ministre auprès du ministre de l'Intérieur, et Olivier Dussopt, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Action et des Comptes publics, ainsi qu'aux nombreux parlementaires, partenaires institutionnels et représentants des partenaires du monde économique de l'association.

A cette occasion, Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, président de Toulouse Métropole et président de l'association, a adressé ses vœux à l'ensemble des participants. Il a ainsi rappelé la nécessité pour les associations d'élus de jouer le rôle qui est devenu le leur du fait de la mise en œuvre du non-cumul des mandats. France urbaine s'emploie ainsi, depuis plusieurs mois, à entretenir le lien entre les parlementaires et les collectivités et se félicite notamment de la création, à l'Assemblée nationale, d'une délégation aux collectivités territoriales et à la décentralisation dont elle avait exprimé le souhait auprès du président de la chambre basse, François de Rugy.

Jean-Luc Moudenc s'est également exprimé au sujet de la contractualisation que France urbaine avait appelé de ses vœux dès 2013 - et qui concerne la totalité de ses 101 membres –, rappelant néanmoins que celle-ci ne peut être mise en œuvre que dans un contexte de confiance entre le gouvernement et les collectivités. Or, l'adoption, lors de l'ultime séance d'examen du texte en décembre 2017, d'un amendement du gouvernement au projet de loi de finances conduisant à accroître, pour un très grand nombre de communautés et métropoles, la ponction opérée sur la DCRTP a nécessairement entaché cette confiance, que les membres de France urbaine souhaitent voir restaurée.

Enfin, le président de France urbaine a rappelé l'intention des métropoles, des grandes villes et des grandes intercommunalités de participer aux réflexions à venir, que ce soit sur le logement, dans le cadre du projet de loi ELAN, sur la mobilité, dans le cadre du projet de loi d'orientation sur les mobilités, sur la police de sécurité du quotidien, avec les expérimentations attendues prochainement, ou encore sur la réforme de la fiscalité locale. France urbaine veillera à ce que la voix de ses membres soit entendue.

Répondant au discours de Jean-Luc Moudenc, Olivier Dussopt a salué le caractère constructif de France urbaine et appelé au "dialogue, à la confiance et à la concertation en permanence" avec les collectivités. Le secrétaire d'Etat auprès de l'Action et des comptes publics a également tenu a rassurer les élus sur le sujet de la DCRTP en précisant que la question serait réglée au cours de l'année 2018.

Enfin, Jacqueline Gourault a souhaité rappeler le rôle primordial des métropoles et des principales communautés urbaines et d’agglomération, "lieu d’une alliance des territoires, entre l’urbain et le rural, et entre l’État et les collectivités". Evoquant la réforme constitutionnelle à venir, elle a également confirmé que "les collectivités locales auront la chance d’avoir un pouvoir de différenciation".

            

 

   

Photos ©AmelieLaurin

Date: 
Jeudi, 11 janvier, 2018