Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne

Gaël
Perdriau
Maire de Saint-Etienne

Sept mois se sont écoulés depuis votre élection. Quel premier bilan tirez-vous ?

J'ai très rapidement pris la mesure de la tâche que m'ont confiée les Stéphanoises et les Stéphanois : stopper le déclin de la ville en termes d'attractivité, lui redonner une ambition et répondre aux attentes légitimes des habitants que ce soit en matière de sécurité, d'emploi, de fiscalité, de propreté de la ville ou encore de déplacements.

C'est à la fois passionnant et très prenant. Le travail ne manque pas et les projets d'avenir sont nombreux. Je reste un élu de terrain et continue à rencontrer très régulièrement mes concitoyens.

La porte du bureau du maire reste ouverte à toutes celles et tous ceux qui souhaitent s'engager pour que la quatorzième ville de France, deuxième de Rhône-Alpes, recouvre son dynamisme.

Je suis persuadé que nous avons tous les atouts pour réussir.

Envisagez-vous une évolution de la communauté d'agglomération vers une communauté urbaine ?

Je souhaite davantage même : que Saint-Etienne devienne une Métropole.

J'ai engagé les discussions dans ce sens avec les 44 maires de la communauté d'agglomération, Saint-Etienne Métropole, que je préside. 

Au sein de la future région Rhône-Alpes/Auvergne, avec les autres grandes villes que sont Lyon, Clermont-Ferrand et Grenoble, nous aurons ainsi quatre Métropoles équilibrées sur l'ensemble du territoire.

Dans un futur proche, les fonctions centrales dans les domaines de l'économie, de la santé, de l'éducation pour ne citer qu'elles, seront portées essentiellement par les Métropoles, et ce sont des compétences auxquelles je tiens pour notre agglomération et ses quelque 400 000 habitants.

Quelle peut être votre implication et celle de votre ville à l'AMGVF ?

Il est toujours très intéressant de pouvoir échanger sur nos différentes expériences entre maires de grandes villes.

Je compte m'impliquer plus particulièrement sur les questions d'aménagement du territoire au sens large du terme, et de sécurité.

Ce sont deux sujets où il y a des attentes fortes de la part de nos concitoyens et pour lesquels, je suis persuadé, nous pouvons concrètement améliorer les choses pour peu que nous fassions preuve d'audace, d'inventivité, de créativité, de persévérance,  des qualités reconnues à Saint-Etienne et ses habitants.