Act'Urbaines
25 octobre 2017

Le partage d’ingénierie entre collectivités : France urbaine et l’Association des Maires Ruraux de France une ambition collective

A l’initiative du Commissariat Général à l’Egalité des territoires (CGET) et du Secrétariat à la modernisation de l’action publique (SGMAP), France urbaine a pris part le 18 octobre 2017 à une séance de travail sur le partage d’ingénierie entre collectivités, notamment urbaines et rurales.

Dénommé « crash test », cette séance, qui réunissait plusieurs acteurs territoriaux (collectivités, associations d’élus) et nationaux (administrations centrales de l’Etat), avait pour objectif de déterminer l’intérêt d’une telle réflexion et sa faisabilité en vue de proposer des pistes de travail lors de la Conférence Nationale des Territoires (CNT) du 14 décembre 2017.

Si la réunion n’avait pas pour objet de lever toutes les interrogations juridiques et techniques attachées à ce dispositif (gratuité ou relation financière entre collectivités, dispositions juridiques, enjeux de management …), elle a permis de confirmer un intérêt partagé.

France urbaine et l’Association des Maires Ruraux de France ont rappelé leur attachement commun pour ce dispositif, véritable outil d’alliance des territoires, qui doit permettre un partage d’ingénierie tout en renforçant la connaissance mutuelle, au bénéfice de l’ensemble des habitants. Elles se sont ainsi portées volontaires pour contribuer de manière plus spécifique à la réflexion engagée par le CGET et le SGMAP, en vue de la prochaine CNT du 14 décembre. Une ambition collective de concrétiser l’Alliance des territoires par le partage de ressources d’ingénierie, dans une approche territoriale et avec la mobilisation de l’ensemble des acteurs territoriaux.

Contact :
Jean Deysson

Date: 
Mercredi, 25 octobre, 2017