Act'Urbaines
Les Interconnectés
Développement économique, numérique et innovation
Villes intelligentes
26 avril 2018

Numérique : France urbaine partie prenante des travaux en cours

France urbaine est partie prenante des nombreux axes de travail en cours en matière de numérique. Cette mobilisation demeure primordiale pour inscrire pleinement et efficacement nos collectivités dans le sillage de la transformation numérique.

Si le Règlement Général européen sur la Protection des données (RGPD), qui entrera en application le mois prochain est au coeur de l’actualité, d’autres champs d’investigation sont à l’ouvrage.

Ces 25 et 26 avril, France urbaine a participé aux Assises de l’identité numérique, convoquées par le ministère de l’Intérieur, le ministère de la Santé et le secrétariat d’Etat au Numérique, sous le patronage de l’Inspection générale de l’Administration (IGA). Déclinées selon plusieurs thématiques de travail (sécurité, usages particuliers, inclusion numérique…), l’objectif est de créer un parcours d’identité numérique qui réponde à une simplification des procédures administratives, aux impératifs de sécurité et de protection des données personnelles, tout en veillant à l’intérêt des utilisateurs en conciliant ergonomie, facilité d’usage et accompagnement des citoyens.

Ce dernier volet s’imbrique dans la stratégie nationale pour un numérique inclusif, encline à proposer des solutions adaptées afin que tout un chacun puisse être en mesure d’effectuer ses démarches administratives en ligne et avoir un accès effectif aux services publics. Les efforts se concentrent notamment sur l’accompagnement des personnes en difficulté avec le numérique, dans une optique d’égalité des territoires. Mobilisant l’Etat – dont acteurs déconcentrés –, opérateurs de services publics, associations d’élus, associations caritatives, professionnels de l’accompagnement numérique, etc., un premier rapport devrait être rendu courant mai au secrétaire d’Etat au Numérique, Mounir Mahjoubi.

Ces travaux s’inscrivent dans une démarche globale de coopération et de co-construction, mobilisant les parties prenantes, à l’image de l’Instance nationale partenariale (INP) qui, portée par l’Etat et les collectivités et animée par le SGMAP dans le cadre du programme Développement concerté de l’administration numérique territoriale (DCANT), est devenue par glissement un véritable lieu d’échanges et de  coconstruction autour des sujets numériques.

Par ailleurs, dans ce contexte d’accélération du rythme de transformation poussé par l’Etat et la multiplication des chantiers ouverts à la concertation, France urbaine convoquera fin mai sa Commission expressément dédiée au numérique, espace privilégié d’échange et de dialogue pour les élus territoriaux sur les enjeux numériques.

Contact : Sébastien Tison

Date: 
Jeudi, 26 avril, 2018