logistique urbaine
dans 

Le mardi 28 novembre 2017 se tenait l'une des réunions des Assises de la mobilité. Hébergée par La Poste, cette rencontre visait à approfondir le thème de la logistique urbaine, dans le cadre du groupe de travail n°4 des Assises, consacré à la mobilité et à l'intermodalité, présidé par Valérie Lacroute, députée de Seine-et-Marne.
La feuille de route initiale du groupe de travail consistait à réfléchir à des moyens d’encourager des déplacements plus rapides, plus simples, qui permettent de moins recourir à l’utilisation de la voiture individuelle. Mais il s'est, peu à peu, orienté vers la nécessité de travailler également sur la logistique urbaine, devenue pressante au vu de ce que représente les flux de marchandise en proportion du trafic global dans les zones urbaines et des nuisances qu'ils sont susceptibles d'occasionner.


Ouverte par un discours de la ministre, Elisabeth Borne, la réunion du 28 novembre a vu se succéder deux tables rondes portant, d'une part, sur l'optimisation de l'urbanisme logistique, à laquelle ont notamment participé Jean-Louis Missika, Adjoint à la maire de Paris en charge de l'urbanisme, de l'architecture et du projet du Grand Paris, du développement et de l'activité, ainsi que Diana Diziain, Directrice déléguée de l'Afilog et, d'autre part, sur l'accompagnement de l'innovation et de l'optimisation de la logistique urbaine, avec la participation notable de Frédéric Delaval, directeur du programme logistique urbaine de La Poste.

En avril 2017, France urbaine décidait de mettre en place un cycle de travail sur la mobilité associant les membres de France urbaine ainsi que les partenaires de l'association. Bon nombre d'entre eux ont répondu présent. Quatre groupes de travail ont alors été constitués : Mobilité et désengorgement des centres villes ; Mobilité et numérique ; Mobilité et ville de demain ; Logistique urbaine.

Le 13 octobre s'est tenue la première réunion du groupe de travail sur la logistique urbaine. Elle a été l'occasion, pour les participants, de formuler un certain nombre de constats:

​- Si la logistique urbaine est un facteur notoire de développement macro-économique, elle n'en demeure pas moins l'un des parents pauvres du débat sur la ville, et ce pour plusieurs raisons :  la difficulté d'appréhender le sujet et de développer une stratégie globale, le défaut de formation - initiale et continue - des cadres territoriaux sur la problématique de la gestion des flux de marchandises, la difficulté de modéliser l'ensemble de ces flux

Désireuse de renouveler ses méthodes de travail ainsi que les relations entre ses adhérents et ses partenaires, France urbaine lancera, le 19 septembre 2017, un cycle de travail sur le thème "Mobilité(s)".

dans 

Le 23 mars, une délégation d’élus* de France urbaine, conduite par le président Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, président de Toulouse Métropole, a rencontré le président du Groupe La Poste, Philippe Wahl, accompagné de membres du comité exécutif.

Cette rencontre, à l’invitation du président de l’opérateur postal, se déroule chaque année dans le cadre du partenariat qui unit l’Association à l’entreprise publique.