école

Faisant suite à un travail engagé à l’occasion de la dernière réunion de la commission « Education » de France urbaine, le cabinet de la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, en lien avec le cabinet du ministre de l’Intérieur, a associé France urbaine à l’écriture de deux documents importants relatifs à la sécurisation des écoles face au risque d’attentats.

dans 

Mercredi 27 janvier 2016, au cours de la réunion de leur commission éducation, présidée par Catherine Vautrin, présidente de la communauté d’agglomération Reims Métropole, les élus de France urbaine ont exprimé le souhait d’une évaluation de la réforme des rythmes scolaires menée conjointement par les collectivités locales et le ministère de l'Education nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche. L’objectif serait de mettre en perspective, dans un contexte de diminution de la ressource publique, les moyens mis en œuvre par les collectivités  au regard de l’amélioration des performances scolaires attendue par la réforme. A cette fin, les élus souhaitent rencontrer rapidement la ministre, Najat Vallaud-Belkacem.

dans 

Nouvelle avancée dans la consolidation des relations entre les associations d’élus, les ministères concernés et la Caisse des dépôts, le « Comité des partenaires pour le numérique éducatif » reflète la volonté commune d’ancrer la gouvernance du numérique pour l’éducation au cœur même des territoires et de mettre en œuvre des actions concrètes au service de l’éducation des enfants dans et hors de l’École.

dans 

Jean Rottner, vice-président de l’AMGVF maire de Mulhouse, a été auditionné le 30 avril par Stéphane Distinguin, président de Cap Digital, Gilles Roussel, président de l’Université Paris-Est-Marne-la-Vallée (UPEM) et Françoix-Xavier Marquis, consultant, tout trois mandatés par le Premier ministre dans le cadre de la création de la « grande école du numérique ».

dans 

La ministre de l’Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem, a fait suite à son initiative engagée lors de la semaine suivant les événements tragiques de début janvier 2015, et croisée avec le ministère chargé de la Ville, de mobiliser l’école pour les valeurs républicaines.

Un plan d’action, décliné en quatre axes et onze mesures, vient en effet concrétiser les multiples auditions qu’elle avait conduites auprès des représentants de l’Education nationale (recteurs, syndicats enseignants), des parents d’élèves, des associations étudiantes et des collectivités locales.