Initiatives villes et agglos
06 décembre 2018

A Montpellier, un dispositif mis en place pour lutter contre la précarité énergétique

Le vivre ensemble est une valeur fondamentale de Montpellier et de son territoire. C’est pourquoi la ville de Montpellier et son Centre communal d’action sociale (CCAS), interviennent dans de nombreux champs de la solidarité en œuvrant au quotidien pour répondre aux difficultés des Montpelliérains les plus fragiles, de leur naissance à leur fin de vie.

Le SLIME, Service Local d’Insertion en faveur de la Maîtrise de l’Energie, est un des dispositifs mis en place par la ville de Montpellier pour lutter contre la précarité énergétique.

Factures d’électricité anormalement élevées, humidité importante, froid… Ce dispositif permet de repérer les ménages modestes en situation de précarité énergétique et les met en relation avec des intervenants spécialisés en se concentrant sur le repérage et le conseil personnalisé, via des visites à domicile.

Cet accompagnement de lutte contre la précarité énergétique est porté par le CCAS de Montpellier. Un travail de repérage est effectué en premier lieu auprès des publics en situation de précarité énergétique afin d’effectuer des diagnostics techniques, sociaux et budgétaires pour apporter des réponses adaptées à chaque situation.
Un réseau de « donneurs d’alertes » constitué d’intervenants sociaux, des fournisseurs d’énergie et des opérateurs pour améliorer l’habitat contribuent au repérage des situations.
Après le repérage et l’élaboration des diagnostics, un plan d’action est établi. Cela peut aussi être l’occasion, pour les travailleurs sociaux, de découvrir d’autres causes de précarité.
Le SLIME propose différents niveaux de réponses : installation d’équipements économes (ampoule basse consommation, mélangeur, thermomètre…), démarche éducative éco-citoyenne (initiation aux éco gestes pour économiser l’énergie), médiation locative, travaux.
Les locataires et propriétaires peuvent bénéficier d’aides selon le dispositif et la nature des travaux (ANAH, rénovation des logements indécents…).

Chiffres
790 personnes seront visitées sur 3 ans (2018-2020)

C’est l’objectif du nombre de ménages à visiter, signalés par les lanceurs d’alerte (point accueil seniors, service social du personnel, CHRS, service sociaux FSL…) : 790 personnes, dont 146 ménages sur Montpellier en 2018, et à partir de la 2ème année 216 ménages en 2019 et 431 ménages en 2020 sur Montpellier et sa Métropole.

A Montpellier et dans sa Métropole, 2 personnes sur 10 sont concernées par la précarité énergétique
En France, 3,8 millions de ménages consacrent plus de 10% de leurs revenus aux dépenses d’eau, de gaz et d’électricité (taux d’effort énergétique).
Dans notre pays, une personne sur 10 est concernée par la précarité énergétique
À Montpellier et sa région métropolitaine, 20 % sont concernés par la précarité énergétique.

Renseignements : 04 99 52 85 55 ou slime@ccas.montpellier.fr

Date: 
Jeudi, 6 décembre, 2018