Act'Urbaines
Education
08 décembre 2016

La mixité sociale au cœur des Rencontres du Réseau français des villes éducatrices

Partant du constat du Conseil national d'évaluation du système scolaire (Cnesco) selon lequel les effets de la mixité sociale à l’école sont réels, cumulatifs et relativement importants et que les élèves les plus défavorisés sont ceux qui souffrent davantage de la ségrégation scolaire, le Réseau français des villes éducatrices (RFVE) a organisé à Metz, les 30 novembre, 1er et 2 décembre 2016, ses rencontres sur la mixité sociale.

Devant près de 200 personnes issues de villes de toutes tailles, membres du réseau (dont de nombreux représentants de France urbaine, comme Toulouse, Dijon, Brest, Saint-Etienne, Metz, Lille…), ces rencontres et journées d’étude ont été particulièrement riches et diverses. France urbaine, dont la commission « Education » du 7 décembre 2016 a traité de sujets connexes, s’y est rendue.

L’occasion de rendre compte des principaux temps forts au cours desquels les différents aspects de la mixité sociale ont été exposés.

Date: 
Jeudi, 8 décembre, 2016
Fichier attachéTaille
Le compte rendu90.57 Ko