Act'Urbaines
Développement économique, numérique et innovation
Villes intelligentes
10 janvier 2017

Mission sur l'avenir de la ville intelligente : Mulhouse témoigne de sa stratégie


Luc Belot, député du Maine-et-Loire, s’est vu confier par le Premier ministre, le 15 novembre 2016, une mission sur « l’avenir de la ville intelligente en France ». Le député est encouragé, dans sa lettre de mission, à mettre en évidence, avant mars 2017, les besoins que la ville intelligente a vocation à satisfaire, ainsi qu’à identifier les atouts et faiblesses dans l’offre de services et d’équipements des entreprises françaises concernées. Il doit expertiser l’articulation entre le déploiement des solutions liées à la ville intelligente et les politiques publiques poursuivies par le gouvernement en la matière, en s’appuyant sur un état des lieux des projets existants.

Le député a souhaité commencer sa tournée de villes par Mulhouse, où il s’est rendu le 5 janvier. Le maire, Jean Rottner, lui a donné à connaître la stratégie qu’il développe à Mulhouse et qu’il a appelée « ville des intelligences » : une ville qui met l’humain au cœur de ses préoccupations par le biais de dispositifs très aboutis de participation citoyenne, une ville qui pour autant développe tous les outils de la ville intelligente visant à favoriser le déplacement, la santé, l’éducation, le chauffage… de ses habitants de manière à la fois plus efficiente et plus efficace. Une ville qui, sans doute la première en France, s’est dotée d’un « chief data officer », un directeur digital et stratégie Smart City, pour que toute donnée produite par la ville soit réfléchie au service des usagers de la ville et de ses fonctionnements.

Date: 
Mardi, 10 janvier, 2017