Initiatives villes et agglos
16 mars 2017

Métropole Rouen Normandie : des actions concrètes en faveur de l’emploi des jeunes

Dans le cadre de la mise en œuvre du contrat de ville 2015-2020 coordonné par la Métropole Rouen Normandie, des nouvelles démarches expérimentales en faveur de l’emploi et de l’insertion des jeunes ont été mises en place par les différents acteurs dans de nombreuses communes métropolitaines. Ces actions concrètes sont destinées à favoriser l’accompagnement vers l’emploi.

En la matière, de multiples initiatives peuvent être dénombrées, notamment dans les villes de Cléon, Elbeuf-sur-Seine et Saint-Aubin-lès-Elbeuf, en lien avec la mission locale d’Elbeuf et l’Association de prévention spécialisée (APRE) de la région elbeuvienne.

Les actions combinent les interventions d’un service de prévention spécialisée et celles des médiateurs des villes et des missions locales, avec pour objectif de remobiliser les jeunes qui se sont détournés des dispositifs de droit commun.

Le contrat de ville intègre des mesures pour encourager la création et le développement des entreprises, soutenir le commerce de proximité et l’artisanat. Il assure, par ailleurs, une présence de Pôle emploi et des missions locales dans chaque territoire prioritaire, une mobilisation d’au moins 20 % des contrats aidés et des aides à l’emploi pour les jeunes des quartiers, ainsi que le développement d’un soutien actif à l’entrepreneuriat.

Les missions locales sont signataires du contrat de ville et, à ce titre, se sont engagées à mobiliser vers les jeunes des quartiers prioritaires les actions et dispositifs d’accompagnement vers l’emploi.

Nombreux sont en effet les jeunes qui se trouvent aujourd’hui en rupture avec les institutions et, de ce fait, ne fréquentent pas, ou plus, les structures du territoire pouvant répondre à leurs problématiques d’insertion sociale et professionnelle.

Face à cette situation les villes d’Elbeuf-sur-Seine et de Saint-Aubin-lès-Elbeuf, notamment, ont pris l’initiative de se rapprocher de la mission locale et de l’Association de prévention spécialisée afin de mettre en place des permanences conjointes de ces deux associations au sein de lieux « jeunesse» bien identifiés des publics visés. Ainsi, les jeunes peuvent avoir un contact privilégié avec des professionnels et bénéficier sur place d’un accompagnement personnalisé.

Date: 
Jeudi, 16 mars, 2017
Fichier attachéTaille
Dossier de presse 291.84 Ko