Initiatives villes et agglos
30 octobre 2018

Lorient Agglomération : huit initiatives locales bonnes pour le climat

Plan climat, loi de transition énergétique pour la croissance verte, Agenda 21… Les initiatives sont nombreuses pour tenter de limiter les conséquences du réchauffement climatique. Sur son territoire, Lorient Agglomération doit s’engager d’ici fin 2018 sur un nouveau Plan climat air énergie territorial (PCAET) qui donnera un véritable coup d’accélérateur à la transition écologique.

L’urgence de la situation climatique est aujourd’hui une réalité, c’est dès maintenant que les enjeux et les défis du plan climat et de la transition énergétique doivent conduire à changer les comportements. Concrètement, sur le territoire de Lorient Agglomération, collectivités, entreprises, associations et particuliers sont de plus en plus nombreux à se tourner vers les énergies renouvelables.

L’enjeu est d’initier une dynamique collective et mesurable pour réduire les émissions à effet de serre (GES) et adapter le territoire aux effets du changement climatique. Cette urgence climatique demande un passage à l’acte rapide. Engageant Lorient Agglomération pour 6 ans, le PCAET est le moyen d’action local qui vise, d’ici 2050, à diviser par 4 les émissions de GES, rénover totalement le parc bâti, multiplier par 3,5 la production d’énergies renouvelables, augmenter la part de déplacements à vélo et diminuer les consommations énergétiques.

Huit initiatives locales bonnes pour le climat

Un second bateau zéro émission

Alors que les liaisons maritimes pour traverser la rade attirent plus de 800 000 passagers par an, Lorient Agglomération a décidé de mettre en service un second bateau électrique, qui n’émet donc pas de gaz à effet de serre. Le premier, baptisé Ar Vag Tredan, dessert la ligne la plus fréquentée (420 000 passagers entre Lorient et Locmiquélic). La capacité du nouveau bateau (mise en service en 2020) sera notamment adaptée aux besoins en heure de pointe. www.lorient-agglo.bzh

Une centrale solaire sur le K2

La société d’économie mixte (SEM) Xsea, dont Lorient Agglomération est actionnaire majoritaire, a commencé la pose de 10 000 panneaux photovoltaïques sur le toit du K2, l’un des bunkers de Lorient La Base. Cette installation produira d’ici fin 2019 3 000 MWh par an, soit l’équivalent de la consommation de 1 000 foyers. www.xsea.fr

Louer des panneaux photovoltaïques

Créée en 2015 par des actionnaires-citoyens, la société Oncimé a inventé un modèle économique qui consiste à acquérir des panneaux photovoltaïques et à les installer sur le toit de ses clients, qui en retour lui versent un loyer. La Ville de Lorient a été la première à faire appel à Oncimé pour trois de ses bâtiments. D’autres collectivités ou entreprises sont également intéressées par ce dispositif. www.bretagne-energies-citoyennes.org

Le covoiturage pour les salariés

L’association EHOP s’est donnée pour mission de développer la pratique du covoiturage du quotidien. Pour le territoire, Lorient Agglomération lui a demandé de travailler sur Kerpont, la plus grande zone d’activités du Morbihan, à cheval sur Lanester et Caudan. Après l’analyse du potentiel de covoiturage, un plan d’actions permettra de communiquer auprès des salariés de la zone afin de les encourager à utiliser la plateforme de covoiturage www.ouestgo.com

Produire du gaz avec les déchets de Kermat

La fermentation des déchets ménagers stabilisés qui sont stockés dans les alvéoles hermétiques de l’installation de stockage des déchets stabilisés, non recyclables et non dangereux (ISDND) à Inzinzac-Lochrist, produit du biogaz qui est brûlé sur place. Afin de valoriser cette énergie, Lorient Agglomération mettra en service fin 2019 une unité capable d’épurer ce gaz et de le réinjecter dans le réseau, à l’instar de l’électricité produite par les panneaux photovoltaïques et réinjecté dans le réseau ENEDIS. La production de biométhane, vendu par l’Agglomération à GRDF, équivaudra à la consommation d’énergie pour le chauffage annuel de 2 500 logements.

Des éoliennes flottantes au large de Groix

Courant 2019, une ferme de quatre éoliennes flottantes sera installée au sud de l’île de Groix, à 15 km des côtes. Le projet, porté par Eolfi et soutenu par la Région Bretagne, est l'un des deux premiers lauréats de l'appel à projet national sur l'éolien flottant. Objectif : expérimenter pour optimiser les technologies d’éoliennes flottantes, mais aussi valider le modèle économique des fermes d’éoliennes. Elle pourra comporter à terme jusqu'à six éoliennes pour fournir au total 36 MW, l'équivalent de la consommation de la ville de Lorient. www.eoliennes-groix-belle-ile.com

Vers le zéro déchet

Sélectionnée à l’occasion de l’appel à projets « Territoire zéro gaspillage, zéro déchet », la candidature de Lorient Agglomération a été retenue par le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie. Lorient Agglomération mène dans ce domaine une politique ambitieuse mais réaliste autour d’un projet exemplaire et participatif de promotion de l’économie circulaire. C’est ainsi qu’est né le Comptoir du réemploi, une boutique qui vend des objets récupérés dans les déchèteries et remis en état, ou le défi « famille zéro déchet » qui s’est donné pour objectif d’identifier les gestes qui concourent le plus à la réduction des déchets.

Des réseaux de chaleur bois

Lorient Agglomération et Quimperlé Communauté, ainsi que plusieurs communes membres des deux intercommunalités, ont créé une société publique locale (SPL) afin de favoriser la création et l’exploitation de réseaux de chaleur au bois. L’objectif est de structurer la filière bois grâce à l’utilisation d’une ressource locale et d’accompagner les communes qui souhaiteraient se lancer dans ce type d’énergie pour alimenter leurs bâtiments ou d'autres usagers (entreprises, logements...) de leur territoire. Une dizaine de chaufferies sont aujourd’hui en projet.

Contact presse :

Lorient Agglomération
Myriam Breton-Robin
Responsable des relations presse
Tél : 02 90 74 73 68
 

Date: 
Mardi, 30 octobre, 2018