Act'Urbaines
Europe
20 avril 2017

Lancement du projet « Euradio »

Constatant que les sujets européens trouvaient assez difficilement leur place dans le débat public, notamment dans les médias,  Laurence Aubron, journaliste, a créé il y a dix ans le projet « EuradioNantes » (association loi de 1901). L’objectif : une ligne éditoriale qui place les sujets européens au cœur de la programmation. 

Sur la base de cette expérience réussie, le média « Euradio » va être déployé sur les territoires, grâce à la radio numérique terrestre présente sur tout le territoire dès cette année 2017. Il prendra la forme d’un réseau de radios installées dans treize grandes régions françaises.

Généraliste et citoyen, il défendra une approche ouverte et décloisonnée des questions européennes, offrant à l’auditeur une information plurielle sur la vie politique, sociale, économique et culturelle du continent et de ses habitants.

« Euradio » vise plusieurs objectifs :

- passer au tamis européen l’information locale, nationale et internationale ; 
- dévoiler et expliquer la vie des institutions européennes et nationales ;
- débattre des politiques européennes mises en œuvre à tous les niveaux ;
- incarner l’expression de la citoyenneté européenne.

Dans le cadre de la première vague d’allotissement, « Euradio » a été retenue sur Lille, Lyon et Strasbourg. La prochaine vague comprendra les métropoles ou agglomérations de Nantes, Rouen et Toulouse. Une seconde phase de projet est d’ores et déjà envisagée, par la création d’un réseau de radios  à l’échelle européenne.

Au-delà des soutiens institutionnels, politiques, intellectuels, citoyens et médiatiques qui portent ce projet, l’équipe d’« Euradio » mobilise également des entreprises soucieuses des dynamiques européennes. C’est ainsi que la « Fondation agir contre l’exclusion » (FACE), reconnue d’utilité publique, présidée par Gérard Mestrallet, président du conseil d’administration d’Engie, va placer sous son égide une action dédiée à la cause éducative, sociale et culturelle d’« Euradio ».

Un modèle économique inédit est ainsi envisagé afin de mobiliser conjointement les entreprises aux côtés de la puissance publique en vue de cofinancer un média d’intérêt général au service d’une vie dans la cité plus européenne.

Date: 
Jeudi, 20 avril, 2017