Santé
21 avril 2016

Lancement de la commission « Santé »

La commission « Santé » a tenu sa première réunion le 13 avril sous la co-présidence d’André Rossinot, président du Grand Nancy, secrétaire général de France urbaine et Philippe Saurel, maire de Montpellier, président de Montpellier Méditerranée Métropole.

A l’invitation des deux co-présidents, les adjoints au maire et vice-présidents d’intercommunalité présents ont procédé à un vaste tour d’horizon afin d’identifier les sujets à traiter par la commission, définir des priorités, déterminer une méthodologie et un calendrier prévisionnel de travail.

Les interventions des élus urbains en charge de la santé ont mis en évidence que cette dernière devait aujourd’hui être appréhendée d’une façon transversale, interministérielle et être placée au cœur des politiques publiques. C’est, de fait, un vecteur d’aménagement des territoires, à croiser avec les (inter) SCOT, les pôles métropolitains et le nouveau Schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET), à articuler lui-même avec le Schéma régional d’organisation des soins (SROS), dans le cadre, également, de la lutte contre les déserts médicaux y compris en milieu urbain.

Politique du logement, pollution de l’air, gestion des ressources en eau, préservation de l’environnement, prévention des précarités sociales et des inégalités territoriales, accès aux soins, gestion des mobilités : les implications des politiques de santé à l’échelle locale sont multiples et appellent des réponses globales, des partenariats et une co-construction.

A l’issue des débats, trois thèmes prioritaires ont été retenus pour les premiers travaux de la commission :

  • la déclinaison opérationnelle des dispositions de la « loi Santé » du 26 janvier 2016 autour des groupements hospitaliers de territoire (GHT) qui doivent être mis en place d’ici au 1er juillet prochain. La réorganisation de la gouvernance médicale et sanitaire organisée par la loi n’a sans doute pas suffisamment pris en compte la nouvelle donne territoriale, issue des lois « NOTRe » et « MAPTAM », avec la montée en puissance des métropoles et régions (aux tailles élargies). Il s’agit également de la place et du pilotage des Agences régionales de santé (ARS), lorsque certaines d’entre elles ont dû fusionner avec d’autres, au sein de nouvelles “grandes“ régions ;
  • l’organisation de la cancérologie en France à travers notamment les questions qui se posent actuellement au sujet des Centres de lutte contre le cancer, de leurs relations avec les CHU et de leur mode de gouvernance ;
  • la question des contrats locaux de santé (CLS) et de leur vocation à offrir un cadre structurant pour un dialogue partenarial.

La commission a décidé de solliciter une audition auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, accompagnée de membres de son cabinet, afin de pouvoir échanger sur ces thèmes prioritaires et faire valoir les attentes des représentants de France urbaine quant à une gouvernance partagée entre services de l’Etat, élus locaux, ARS, CHU, médecine publique et privée.

Une nouvelle réunion de la commission « Santé » se tiendra le mercredi 8 juin, de 10h30 à 13h00 à Paris (le lieu et l’ordre du jour seront précisés très prochainement).

Date: 
Jeudi, 21 avril, 2016