Culture et attractivité du territoire
13 juillet 2017

Françoise Nyssen, ministre de la culture, reçoit pour la première fois les associations d’élus

C’est à une première rencontre informelle que Françoise Nyssen, toute nouvelle ministre de la culture, avait convié les associations d’élus. Le format, proche de celui du conseil des collectivités pour le développement culturel (CCTDC), avait pour objectif de rencontrer les élus avec lesquels la ministre a déclaré vouloir travailler au plus près sans pour autant éventer le cadre de coopération entre l’Etat et les collectivités que vont lancer le Président de la République et le Premier ministre lundi 17 juillet 2017 avec la Conférence nationale des territoires.

France urbaine, qui était représentée pour l’occasion par son premier vice-président, Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon, ainsi que par les deux co-présidents de sa commission culture, Olivier Bianchi, maire de Clermont-Ferrand, et David Lisnard, maire de Cannes, a pu rappeler toute l’importance qu’elle attachait à cette instance avec laquelle elle souhaite développer des outils innovants de contractualisation et d’expérimentation culturelle.

La ministre a affirmé sa volonté d’être « la ministre de la culture de tous les territoires », souhaitant se déplacer en région le plus souvent possible, afin de co-construire cette compétence partagée qu’est la politique culturelle, à partir des mesures qu’avait avancé le Président de la République dans son programme de campagne :

  • l’éducation artistique et culturelle, dont elle fait l’axe majeur de la politique qu’elle conduira ;
  • l’ouverture accrue des bibliothèques, enjeu d’animation de la ville. La ministre souhaite réfléchir à leur rôle pour enf aire des lieux de vie culturelle, où toutes les catégories de personne peuvent souhaiter venir passer du temps, des lieux où « recevoir des conseils dans (son) chemin de vie. » L’auteur Erik Orsenna a reçu à cette fin une mission qui le mènera à effectuer un tour de France pour promouvoir le projet d’ouverture des bibliothèques et recueillir les attentes des parties prenantes ;
  • la mise en valeur du patrimoine, par la définition de stratégies pluriannuelles touchant aussi bien à la conservation des sites qu’à leur utilisation à des fins culturelles autres.

Elle veut pour cela s’appuyer sur un ministère plus lisible, qui mettra à disposition de ses partenaires des outils simplifiés. Le nouveau secrétaire général du Ministère, Hervé Barbaret, est ainsi chargé du recensement des outils disponibles. Elle attend aussi de son ministère davantage de dynamisme, de manière à ce que l’Etat tienne compte de la diversité des territoires – la ministre s’est ainsi décrite comme une « ourleuse » adepte du sur-mesure. C’est aussi un ministère plus solidaire, qui favorise les échanges entre les différents niveaux de collectivité, avec les grands établissements nationaux, que la ministre a appelé de ses vœux.

Les associations d’élus ont rappelé qu’elles se retrouveraient à Avignon le 17 juillet à l’occasion du forum des associations qui se déroule dans la cour du cloître Saint-Louis chaque année, en prévision du CCTDC officiel auquel la ministre les a convié au cours de l’automne.

Date: 
Jeudi, 13 juillet, 2017