Act'Urbaines
24 mars 2016

France urbaine rencontre Jean-Vincent Placé

France urbaine a rencontré, mercredi 23 mars, à sa demande, Jean-Vincent Placé, secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre, chargé de la Réforme de l’Etat et de la simplification. En présence du premier vice-président, Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon, président du Grand Besançon, et du secrétaire général, André Rossinot, président du Grand Nancy, le président de France urbaine, Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole, a exprimé les préoccupations des élus urbains, s’agissant notamment des chantiers de la simplification des normes et de l’Observatoire de la gestion publique locale.


 
France urbaine est depuis plusieurs années en première ligne contre « l’incontinence normative ». L’Association a participé à la rédaction du rapport de « la mission de lutte contre l’inflation normative » confiée début 2013 à Jean-Claude Boulard, maire du Mans, président du Mans Métropole, et Alain Lambert, président du conseil départemental de l’Orne. Elle a en outre participé activement en 2015 à des ateliers thématiques organisés par le gouvernement. Avec la baisse des dotations aux collectivités locales, la question des normes prend une résonnance supplémentaire. Comme l’a rappelé Jean-Luc Moudenc, "la lutte contre la baisse des investissements locaux passe notamment par un appui des pouvoirs publics à la réduction des charges imposées".
 
Autre sujet abordé, la mise en place de l’Observatoire de la gestion publique locale
 Cette rencontre fut également l’occasion d’évoquer la création de l’Observatoire de la gestion publique locale, issue de la loi NOTRe, dont le chantier engagé ne conduit pas à l’optimisme. Rappelons que la mise en place de cette plateforme partagée de données permettrait, à l’heure d’internet et de l’ouverture des données, d’étudier objectivement les points actuellement en débat.
 
Le ministre a partagé les préoccupations des élus urbains. Il envisage, en matière de normes, d'engager un travail sur le terrain et souhaite associer les collectivités au sommet mondial de l’Open data organisé par la France d’ici la fin de l’année.

Date: 
Jeudi, 24 mars, 2016