Act'Urbaines
Réforme Territoriale / Décentralisation
27 février 2018

France urbaine défend l'alliance des territoires devant la mission d'information de l'Assemblée nationale sur une nouvelle étape de la décentralisation

Auditionné jeudi 22 février 2018 à l’Assemblée nationale dans le cadre de la mission d’information pour « une nouvelle étape de la décentralisation en faveur des territoires », le président de France urbaine, maire de Toulouse et président de Toulouse métropole, a plaidé pour « la création systématique d’une instance de dialogue direct entre les élus des métropoles et ceux des zones péri-urbaines ou rurales qui les entourent ».

Créée au début de la mandature afin de réfléchir à des solutions aux déséquilibres territoriaux, et présidée par Arnaud Viala, député (LR) de l'Aveyron, la mission d'information poursuivait ainsi, ce jeudi 22 février, sa vague d'auditions des associations d'élus. A cette occasion, Jean-Luc Moudenc a souhaité alerter sur les risques que comportent les discours caricaturaux conduisant à opposer territoires urbains et territoires ruraux. Mais le président de France urbaine a surtout tenu à mettre en avant le dialogue qui s'installe, progressivement, entre ces territoires, sur des thématiques de plus en plus diversifiées : emploi, agriculture et alimentation, tourisme, développement économique …

Rassurant les membres de la chambre basse en rappelant que France urbaine ne croit pas « au discours sur le ruissellement selon lequel le dynamisme de la métropole suffit à diffuser les richesses dans les territoires périurbains et ruraux qui l’entourent », Jean-Luc Moudenc a ensuite précisé les conditions qu'il juge nécessaires pour que les  territoires s'inscrivent dans des dynamiques gagnant-gagnant, à savoir des coopérations soient fondées sur une logique de projet et un dialogue direct – sans intermédiaire – et régulier entre les territoires et, ponctuellement, les acteurs économiques. « Cela implique un nouvel état d’esprit, à savoir construire ensemble ».

Et le président de France urbaine de conclure : « les métropoles sont un phénomène inéluctable, soit on reste dans les protestations et les incantations, soit on rentre dans cette question par une logique de coopération systématique… et non optionnelle. » 

Contact : Chloé Mathieu

Date: 
Mardi, 27 février, 2018