Share

La gouvernance

ATTENTION :
La description de la gouvernance de France urbaine ci-dessous correspond aux anciens statuts de l'association, qui prendront fin au 24 septembre 2020, date du premier Conseil d'administration du mandat 2020-2026. Les nouveaux statuts, adoptés le 22 janvier 2020, sont cependant déjà téléchargeables en bas de la page et la gouvernance de l'association sera actualisée au lendemain de l'élection du président et du nouveau Bureau.

Le Bureau

Le Bureau, responsable de la gestion courante et du bon fonctionnement de l’association, se réunit toutes les deux semaines. Il est actuellement constitué de 14 membres : 6 membres de droit et 8 vice-présidents.

Les 6 membres de droit, désignés dans les statuts sont :
Les 8 vice-présidents :

 

Dans les nouveaux statuts, le Conseil d'administration élit sur liste bloquée parmi ses membres, à la majorité simple de ses membres présents ou représentés, un Bureau composé de 18 membres (6 représentants de maires de grandes villes, 6 représentants de présidents de métropoles et collectivités à statut particulier, 6 représentants de présidents de Communauté d'agglomération, Communauté urbaine et EPT). Parmi ces 18 membres, sera désigné un président, un secrétaire général et un trésorier.
 

Le Conseil d'administration


Le conseil d’administration de France urbaine s’occupe de définir les grandes orientations de l’association, et notamment de la formation de commissions.

Il est actuellement composé de 38 membres :
             -    6 membres de droit : le président, président délégué, le 1er vice-président, le 2e vice-président, le secrétaire général, le trésorier.
             -    32 administrateurs représentant les collèges, en fonction du poids démographique de chacun des collèges, selon la répartition suivante :
                            -    le collège des métropoles et communautés urbaines : 10 administrateurs ;
                            -    le collège des communautés d'agglomération : 6 administrateurs ;
                            -    le collège des grandes villes : 10 administrateurs ;
                            -    le collège des « grandes collectivités » d'Ile-de-France : 6 administrateurs.  

Dans les nouveaux statuts, l'ensemble des maires et présidents membres de France urbaine seront membres du Conseil d'administration.