Act'Urbaines
Urbanisme, logement et déplacements
31 mai 2018

Elisabeth Borne, ministre des transports, à France urbaine

C’est au pôle Joubert, où siègent le GART, l’AdCF, la FNAU et bien sûr France urbaine, que la ministre a animé lundi 28 mai une réunion de travail sur la loi d’organisation des mobilités.

Avec toutes les associations d’élus, celles des usagers et les acteurs des transports et de la mobilité, nous avons pu échanger pour une « alliance des territoires », dans l’esprit que nous portons.

La suppression des « zones blanches de mobilité », qu’elles soient territoriales ou sociales, la reconnaissance de la capacité des territoires à innover ou le volontarisme environnemental sont autant de priorités qui nous concernent tous.

Après avoir reçu les élus de France urbaine autour de Jean-Luc Moudenc, grâce à de très nombreuses réunions efficaces de travail, nous avons enfin expérimenté ce que, dès Arras, nous appelions de nos vœux : la responsabilité partagée et  la co-production de ses « outils » législatifs.

L’unanimité exprimée le 28 par tous les acteurs, sans exception, confirme que, sans nier d’éventuels désaccords et chacun étant dans son rôle, cette méthode est la bonne.

Nous avons travaillé ensemble, ce qui a permis, grâce au rôle majeur de Louis Nègre, de voir enfin l’ensemble de nos associations, s’exprimant sans cacophonie, être non seulement associées mais très souvent entendues.

C’est ainsi que la ministre, sollicitée par Jean-Luc Rigaut, a conclu en acceptant le principe de réunions semestrielles pour la mise en œuvre de la loi LOM, qui se tiendront … au pôle Joubert !

Contact : Etienne Chaufour

Date: 
Jeudi, 31 mai, 2018