Share

Grand débat national : France urbaine plaide pour plus d’autonomie et de responsabilités pour les élus locaux

14/01/2019

Madame Jacqueline GOURAULT, Ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, a convié France urbaine, lundi 14 janvier, à une réunion de l’ensemble des associations d’élus relative à l’organisation du Grand débat national. Cette concertation, annoncée à la suite de la mobilisation des gilets jaunes, sera pilotée par Emmanuelle Wargon et Sébastien Lecornu. A cette occasion, France urbaine a plaidé pour plus d’autonomie et plus de responsabilités.
Jean-Luc MOUDENC, maire de Toulouse, président de Toulouse Métropole et président de France urbaine confirme que les élus de grandes villes, agglomérations communautés urbaines et métropoles seront disponibles pour faciliter ces débats. Ils le seront pour faciliter l’organisation matérielle lorsque ce sera nécessaire. Ils le seront aussi en tant que contributeurs. « Nous comptons en effet sur ce débat pour rappeler la capacité de nos territoires à mettre en oeuvre, au plus près des besoins réels des habitants de nos villes, nos périphéries, nos territoires ruraux, des politiques publiques alliant défis environnementaux et amélioration du pouvoir d’achat » déclare Jean-Luc MOUDENC.
« Depuis des années nous demandons aux gouvernements successifs de nous laisser faire plus et mieux en nous donnant à la fois plus d’autonomie et plus de responsabilités. Je pense que ce débat national doit être saisi pour faire progresser la décentralisation. Il ne doit pas être une façon pour l’État de se défausser sur les collectivités locales en risquant de déséquilibrer les mandats locaux mais doit agir comme un renforcement d’une démocratie plus proche des demandes des citoyens. »
 

Paris, 14 janvier 2019

Il semble que votre navigateur ne soit pas configuré pour afficher les fichiers PDF. Télécharger Adobe Acrobat ou cliquez ici pour télécharger le fichier PDF.

Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF.