Share

France urbaine salue le plan « Ville durable » présenté par le Gouvernement

06/02/2020

Le 5 février 2020, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et Julien Denormandie, ministre chargé de la Ville et du Logement, ont annoncé un grand plan « Ville durable », décliné en 10 mesures, dont l’objectif est « de fournir aux territoires des outils concrets, à la carte, avec des moyens renforcés pour accélérer les projets tout en s’adaptant aux spécificités locales, afin de construire des villes sobres, résilientes et solidaires avec leurs habitants pour atteindre une ville neutre en carbone à 2050 ».
 
France urbaine salue ces mesures qui placent la ville durable comme un sujet prioritaire pour le Gouvernement et qui rejoignent les actions de valorisation de l’expertise urbaine française à l’international, menées depuis plusieurs années par l’association, en lien avec le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et les opérateurs de l’Etat (Business France, France Ville Durable…).
 
Les territoires urbains sont engagés de longue date sur la promotion de la ville durable et sur l’ensemble des questions relatives à l’aménagement durable. Ils regroupent un nombre significatif d’écoquartiers labellisés et des écocités. Dans ce cadre, ils partagent avec l’Etat une ambition commune : celle d’être plus accueillants et attractifs en répondant aux défis du développement durable et de la cohésion des territoires et sont promoteurs de l’innovation urbaine en faveur de la ville durable. A ce titre, France urbaine prendra toute sa part dans la gouvernance et l’animation du Lab EcoCité dont l’objectif est de capitaliser et d’explorer l’ensemble des sujets relatifs à l’innovation urbaine.
 
Dans un contexte de vive concurrence à l’international, les élus des grandes villes sont persuadés de l’impérieuse nécessité de travailler collectivement, gagner en lisibilité et trouver la meilleure coordination possible entre l’ensemble des acteurs impliqués pour porter la voix des territoires à l’international. 
 
« Le rayonnement et l’attractivité des grands territoires urbains passent par un renforcement des forces vives de tous les acteurs. France urbaine agit et plaide en ce sens depuis des années » a indiqué Jean-Luc Moudenc, président de France urbaine, maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole.
 
Le développement de l’agriculture urbaine, dans une démarche cohérente de réflexion sur le rapport alimentation-cadre de vie et comme vecteur de création d’emploi et d’inclusion, est une priorité pour France urbaine. Aussi, comme démontré par France urbaine dans ses deux études intitulées Villes, agriculture et alimentation : expériences françaises et Les villes face à la précarité alimentaire - Expériences françaises, respectivement publiées en 2019 et 2020, les villes mettent déjà en place un certain nombre d’actions ciblées, notamment en direction des Quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) en matière d’alimentation (jardins partagés, fermes urbaines, tarifs sociaux…).
 
Ainsi, les élus des grandes villes ne peuvent qu’encourager les démarches telles que l’Appel à Projet de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) « Quartiers fertiles », incitant le développement de l’agriculture urbaine et plus spécifiquement dans les quartiers où vivent les Français les plus démunis.
 

PARIS, le 6 février 2020

Il semble que votre navigateur ne soit pas configuré pour afficher les fichiers PDF. Télécharger Adobe Acrobat ou cliquez ici pour télécharger le fichier PDF.

Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF.