Education
28 juin 2018

Commission éducation : échanges sur la petite enfance

La commission éducation de France urbaine s’est rassemblée le 20 juin 2018. Après un retour sur la rencontre entre une délégation de France urbaine et le Ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer, la commission a consacré ses échanges à l’accueil des enfants porteurs de handicaps.

Accueil des enfants en situation de handicap

La commission s’est entendue pour constater à quel point l’accompagnement des enfants en situation de handicap était rendu difficile par le fait que les AVS ne sont pas présentes sur le temps du midi, ce qui conduit la majorité des villes à prolonger le contrat des AVS payées par l’Education nationale pendant le temps scolaire pour le temps du midi, lorsque les enfants en ont besoin ou que la MDPH fait valoir l’importance de cette présence.

L’accueil du handicap dans les crèches est tout aussi problématique. La commission estime que le problème de la formation de tous les acteurs de l’accueil des enfants est essentiel et que l’ARS doit jouer un rôle pour accompagner les équipes. Elle craint en outre que certains parents qui n’inscrivaient pas leurs enfants aient à le faire dans le cadre de l’école obligatoire en maternelle, et qu’une conséquence financière lourde soit à appréhender.

 

L’évolution de la classe maternelle et les suites des assises de l’école maternelle

La commission a principalement fait porter ses échanges sur la nécessité de développer des formations conjointes entre agents de l’Education nationale et agents territoriaux (au premier rang desquelles les ATSEM). Nombre de villes développent elles-mêmes ces formations, et y trouvent une plus grande fluidité de l’action conjointe des deux types d’agents. La commission constate en outre que là où un travail conjoint entre l’Education nationale et la collectivité a pu être mené les passerelles entre la crèche et l’école sont grandement facilitées.

Date: 
Jeudi, 28 juin, 2018