Act'Urbaines
Cohésion sociale et politique de la ville
18 septembre 2018

Analyse du plan pauvreté

Le discours du chef de l’Etat était attendu depuis le début de l’été 2018. France urbaine s’est fortement mobilisée dans le cadre de l’action de la délégation interministérielle d’action contre la pauvreté des enfants et des jeunes. Notamment en animant et en participant à de nombreux groupes de travail, de rencontres déconcentrées, d'échanges en commission avec l’ensemble des acteurs concernés et le délégué interministériel, Olivier Noblecourt.

Les grandes orientations répondent en grande partie aux attentes que nous avons exprimées ainsi qu’au diagnostic qui ressort des rencontres avec les collectivités et les acteurs, notamment associatifs.

Pour autant, l’engagement financier de l’Etat ne constitue pour nous qu’une étape, bienvenue, dans une action pour laquelle nous nous engageons fortement, dans l’esprit de coresponsabilité de l’action publique dont France urbaine est porteur.

Nous serons pleinement acteurs dans le domaine de la petite enfance, de la parentalité, de l’accès de tous à un repas, du soutien à l’insertion et à la formation des jeunes, des territoires « zéro chômeur de longue durée ». Nous sommes également pleinement concernés dans nos territoires urbains par les efforts en faveur de l’hébergement et du logement, le revenu universel d’activité ou le service unique de l’insertion.

A ce titre, nous continuerons à travailler pour que ces mesures ambitieuses soient mises en œuvre rapidement, et surtout pour qu’elles soient pleinement efficientes grâce à l’association des territoires.

C’est l’esprit des territoires préfigurateurs, souhaités dans le cadre de la mission pauvreté. Nous en attendons les modalités et, dans ceux des grands territoires urbains, nous y impliquerons fortement.

Vous trouverez en piece jointe l'analyse du plan pauvreté

Contact : Etienne Chaufour

 

Date: 
Mardi, 18 septembre, 2018
Fichier attachéTaille
Analyse du Plan pauvreté517.43 Ko