Actualités

En marge de l’installation, le matin même, du Haut Conseil pour le climat composé de 13 experts et chargé du suivi du respect par la France de sa trajectoire de baisse des émissions de gaz à effet de serre, France urbaine – représentée par Jean-Patrick Masson, adjoint au maire de Dijon – a été reçue le 27 novembre à l’Elysée, avec les membres du Conseil national de la transition écologique pour entendre les annonces du Président de la République concernant la stratégie de transition écologique de la France, dans un contexte marqué par les manifestations des Gilets jaunes.

France urbaine a été auditionnée dans le cadre d’une « mission flash sur la démocratie locale et la participation citoyenne », mardi 27 novembre dernier, par les co-rapporteurs Emilie Chalas, députée de l’Isère, et Hervé Saulignac, député de l’Ardèche.

Le lundi 26 novembre, Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, président de Toulouse métropole et président de France urbaine, et Raymond Vall, sénateur du Gers et président de l’ANPP, avaient invité plusieurs députés, pour la plupart membres de la mission d’information et de la délégation aux collectivités et à la décentralisation de l’Assemblée nationale, à prendre connaissance des engagements concrets mis en place dans le cadre du contrat de réciprocité conclu entre Toulouse métropole et le PETR Portes de Gascogne.

Suite au discours du Président de la République du 27 novembre 2018 sur la transition énergétique, le climat et les transports, le Premier ministre a engagé un cycle de consultation rapide en vue de d’organiser une concertation territoriale sur ces enjeux. Il a reçu dans la matinée de ce jeudi 29 novembre les neuf associations membres de la CNT. France urbaine était représenté par son secrétaire général André Rossinot, président de la métropole du Grand Nancy.