Share
Culture

Une première rencontre avec Franck Riester, nouveau Ministre de la culture

20/12/2018

Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, président de Toulouse Métropole et président de France urbaine, accompagné d’Olivier Bianchi, maire de Clermont-Ferrand, président de Clermont Auvergne Métropole et coprésident de la commission culture de France urbaine, ont rencontré rue de Valois le nouveau Ministre de la culture, Franck Riester, le 18 décembre 2018.
 

Cette réunion, sollicitée par France urbaine, avait pour objet de faire un point sur la continuité de la politique culturelle du gouvernement, à partir des dispositifs engagés par l'ancienne ministre Françoise Nyssen. En effet, plusieurs plans avaient été lancés, avec tous un impact direct sur les adhérents de France urbaine : le plan ministériel de l’éducation artistique et culturelle (EAC) « à l’école des arts et de la culture de 3 à 18 ans », le pass culture pour les jeunes de 18 ans, le plan « culture près de chez vous », ainsi que l’élargissement des horaires d’ouverture des bibliothèques.

L’occasion pour les représentants de l’association de rappeler leur implication dans ces mesures, et d’attirer l’attention du Ministre sur les difficultés qu’elles pouvent entraîner. Ainsi du pass culture, dont les élus craignent qu’il vienne concurrencer les pass qu’ils ont déployés sur leur territoire depuis de nombreuses années, et dont ils savent qu’ils doivent s’appuyer sur des médiateurs spécialisés localement pour être utilisés au mieux de leur possibilité, afin d’être autre chose qu’une nouvelle manière de financer les grosses industries culturelles. Ainsi aussi du plan Orsenna visant à élargir les horaires d’ouverture des bibliothèques, dont le financement à hauteur de 8 millions d’euros dans le concours particulier des bibliothèques, au sein de la dotation globale de décentralisation (DGD), est en fait repris par Bercy par le biais de baisses d’exonérations fiscales au titre des variables d’ajustement.

Les élus ont par ailleurs insisté sur l’importance du conseil des collectivités territoriales pour le développement culturel (CCTDC). Installé par Catherine Trautmann, alors ministre de la culture, en 1999, puis relancé en 2008 par Christine Albanel dans le cadre des entretiens de Valois, le CCTDC a pris une nouvelle dimension depuis l’implication du département de l’action territoriale (DAT) du ministère de la culture, qui a compris la nécessité, à partir de l’action des DRAC, d’un meilleur dialogue avec les acteurs locaux de la mise en œuvre des politiques culturelles. Le CCTDC permet une écoute importante de la part du ministère des besoins, difficultés et revendications des collectivités. Le Ministre s’est engagé à en organiser la première plénière courant janvier 2019.

Jean-Luc Moudenc et Olivier Bianchi ont aussi souhaité évoquer l’importance qu’accordent les adhérents de France urbaine au projet de Capitale française de la culture, dont Françoise Nyssen avait confié la configuration à Bernard Faivre d’Arcier. Franck Riester, encore en train de prendre ses marques, a indiqué vouloir se donner le temps de mieux comprendre le projet avant de se prononcer. Une réponse similaire à celle qu’il a donné s’agissant du statut des professeurs des écoles d’art territoriales et de l’avenir des conservatoires.