Share
Sécurité

Suivi de la PSQ : France urbaine prend part à l’élaboration des outils déployés par le Ministère de l’Intérieur

09/05/2019

France urbaine a participé, lundi 6 mai 2019, à une réunion au Ministère de l’Intérieur sur le suivi et l’évaluation de la Police de Sécurité du Quotidien.
 

France urbaine a participé, lundi 6 mai 2019, à une réunion avec les équipes du Ministère de l’Intérieur pour prendre part à l’élaboration de différents outils de suivi et d’évaluation de la Police de Sécurité du Quotidien.
Suite à l’officialisation du LAB PSQ lors d’une cérémonie officielle à l’Ecole Militaire le 25 avril 2019, au cours de laquelle le ministre Christophe Castaner a rappelé son attachement à la concertation avec les élus locaux, France urbaine a participé à une réunion de travail avec les équipes du Ministère de l’Intérieur pour prendre part à l’élaboration de différents outils de suivi et d’évaluation de la PSQ.  Dans ce cadre, une fiche de recueil des bonnes pratiques devrait voir le jour pour permettre notamment de valoriser les initiatives locales ayant un impact positif sur le cadre de vie et la sécurité des citoyens.
 
En complément, le Ministère de l’Intérieur, en concertation avec les associations nationales d’élus, élabore un questionnaire d’évaluation du déploiement de la PSQ dans les territoires et de son impact sur les citoyens. Cette première réunion de concertation a permis de définir ce questionnaire. Il aura pour objectif de favoriser les « remontées du terrain », les difficultés opérationnelles mais aussi les modalités de concertation. Les points à améliorer feront l’objet d’un suivi par les services du Ministère.
 
A noter, enfin, que des Groupes de Partenariat Opérationnels (GPO) vont voir le jour dans les territoires. Ces groupes, dont la vocation consiste à répondre aux problèmes du quotidien,  seront installés sur initiative locale et associeront acteurs nationaux et locaux de la sécurité, en lien avec le maire et les principaux acteurs qui concourent à la prévention de la délinquance (associations de proximité, bailleurs, transporteurs, habitants référents...).
 
Autant d’initiatives qui répondent favorablement à la volonté accrue de partenariat remontant aussi bien des adhérents que des services de la Place Beauvau.