Share
Sécurité

Sécurité : déploiement des GPO et actualité législative au menu de la commission

24/10/2019

Le 23 octobre, près de 30 élus et techniciens se sont réunis afin d’évoquer l’actualité des territoires en matière de sécurité publique.

Le 23 octobre 2019, près de 30 élus et techniciens se sont réunis autour de Nathalie Koenders, première adjointe au maire de Dijon, afin d’évoquer l’actualité des territoires en matière de sécurité publique.

L’ordre du jour a permis de revenir sur le rendez-vous du 10 juillet entre Laurent Nuñez et France urbaine, déclenché par les interrogations des élus suite au déploiement des groupements de partenariat opérationnel (GPO). Ce nouvel outil, dont l’un des objectifs visait à « la résolution concrète des problèmes de sécurité de la population et à la l’élaboration de réponses sur mesure », avait suscité de nombreuses interrogations parmi les élus. Sa mise en œuvre, très hétérogène selon les territoires, a nécessité un besoin d’éclairages urgent sur le périmètre et le cadrage de cet outil de partenariat local.  Soucieux de préserver un esprit de dialogue et de confiance indispensables à la réussite des politiques de sécurité, le co-président de la commission sécurité de France urbaine - Gaël Perdriau -  avait souhaité qu’un temps d’échanges ait lieu au plus haut niveau afin d’obtenir des clarifications sur ce dispositif et répondre aux nombreuses interrogations des élus de l’association.

Laurent Nuñez avait entendu ces questionnements et pris acte des inquiétudes. Attaché à un partenariat de qualité, le secrétaire d’Etat a promis plus de souplesse dans le déploiement des GPO et une association systématique des élus, afin de tenir compte des réalités locales et de « ne pas écraser l’existant ». 

Faisant suite à ce rendez-vous, certains territoires ont témoigné, lors de la commission du 23 octobre, de plus de dialogue et de partenariat au niveau local, quand d’autres regrettent encore une superposition des dispositifs dont l’articulation s’avère parfois compliquée, une disparition du volet prévention et un manque d’effectifs.

L’actualité a également été abordée, lors de la commission, à travers la présentation des différents articles du projet de loi "Engagement et Proximité" faisant progresser les pouvoirs de police du maire et sur la mobilisation à venir autour du futur livre blanc de la sécurité, piloté par le Ministère de l’Intérieur.