Share
Santé

Présentation du Projet de loi Santé par la ministre Agnès Buzyn

28/02/2019
A quelques semaines de la discussion au Parlement du Projet de loi Santé, qui entend notamment repenser l’offre et l’accès aux soins, la  ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn a convié le 26 février 2019, les associations d’élus afin de leur présenter les grandes lignes de la réforme.
La ministre a exprimé son souhait que la traduction normative du projet de loi soit minimaliste, de sorte à ce que les territoires puissent pleinement et librement s’organiser dans la mise en place des politiques publiques de santé. André Rossinot, président de la Métropole du Grand Nancy, secrétaire général de France urbaine, a acté qu’il était en effet nécessaire de laisser les politiques publiques de santé se modéliser aux différentes spécificités des territoires.
Agnès Buzyn a proposé de convoquer une fois par mois un « comité de suivi » qui regroupera les associations d’élus et les représentants du ministère de la Santé, afin d’établir des points d’étape de l’opérationnalisation du projet de loi Santé. France urbaine s’est montrée très favorable sur le principe, rappelant que cette réforme devait susciter plus de coopérations entre professionnels, de surseoir aux approches cloisonnées et de réunir les conditions de politiques publiques de santé qui s’établissent en totale collaboration et concertation.
 
France urbaine, par la voix d’André Rossinot, a publié un communiqué de presse – consultable ici – manifestant sa participation et son engagement dans le « comité de suivi ». Cet espace d’échange et de concertation permettra de garantir la mise en place de projets de santé territoriaux cohérents, dans le respect des spécificités des territoires et des attentes des citoyens. Le premier comité de suivi devrait être convoqué fin mars.