Share
Développement économique

Pôles de compétitivité et politique d’innovation : les élus demandent un rendez-vous à Bercy

27/02/2019
Les Pôles Mer, accélérateurs de transitions
Le président de France urbaine a demandé rendez-vous à Bruno Le Maire sur les Pôles de compétitivité et politique d’innovation.
En effet, la quatrième vague de labellisation des pôles de compétitivité s’est démarquée des précédentes vagues par le fait que ni les métropoles, qui participent de droit à la gouvernance des pôles, ni les EPCI qui avaient fait le choix volontariste de participer à leur financement, n’ont été consultés pour contribuer à l’évaluation de ceux-ci. Cette omission dommageable s’ajoutait à la communication par le Gouvernement d’un Grand plan d’investissement dans lequel le volet territorial était largement absent. Enfin plusieurs articles dans la presse économique et territoriale ont évoqué une rencontre fin janvier entre Bruno Le Maire et Régions de France où aurait été abordée une régionalisation des pôles de compétitivité.
Dans ce contexte, Jean-Luc Moudenc a remis en main propre à Bruno Le Maire, le 13 février 2019, un courrier où il s’étonne qu’une décision aussi importante puisse être envisagée sans que l’ensemble des parties prenantes des pôles de compétitivité, publiques et privées, n’aient été associées. Car au-delà de la question importante du financement des pôles, et de leur rôle futur, c’est plus largement l’organisation de la politique française de l’innovation qui doit faire l’objet d’une concertation. Le risque existe en effet qu’une approche budgétaire et centralisatrice prenne le pas sur une vision stratégique du développement des filières et surtout qui néglige le rôle décisif des écosystèmes locaux d’innovation dans lesquels les intercommunalités jouent un rôle important.

Il semble que votre navigateur ne soit pas configuré pour afficher les fichiers PDF. Télécharger Adobe Acrobat ou cliquez ici pour télécharger le fichier PDF.

Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF.