Share
Tourisme
Sport

Partenariat entre le Comité international olympique et Airbnb : France urbaine soutient la position d’Anne Hidalgo, maire de Paris

21/11/2019

France urbaine apporte tout son soutien à Anne Hidalgo dans la dénonciation de ce partenariat. 

Le 18 novembre 2019, le Comité international olympique (CIO) et la plateforme communautaire de location Airbnb ont annoncé la signature d’un accord de sponsoring au sein du programme mondial de marketing TOP du CIO. Ce partenariat s’étendra jusqu’en 2028 et couvrira cinq éditions des Jeux olympiques et paralympiques, parmi lesquelles Paris 2024.

France urbaine souhaite apporter tout son soutien à Anne Hidalgo, maire de Paris, dans la dénonciation de ce partenariat. En effet, s’il n’appartient pas à l’association d’apprécier la stratégie de partenariat du CIO et qu’il est indéniable que les plateformes de location sont importantes pour disposer d’une offre suffisante pour accueillir les touristes lors des Jeux, France urbaine se solidarise en revanche pleinement pour affirmer que les sponsors du CIO doivent impérativement respecter les lois des villes hôtes des Jeux.

Ce n’est pas le cas pour Airbnb, qui soustrait à Paris et dans nos villes un nombre croissant de logements, créant de ce fait une augmentation des loyers, une hausse de la pénurie de logements, une déstabilisation des commerces et une concurrence violente à l’hôtellerie traditionnelle.

Les plateformes communautaires de location sont aujourd’hui au cœur d’un débat national qui n’est pas encore achevé et elles ne peuvent donc être valorisées trop tôt. Pour France urbaine, ce partenariat entre le CIO et Airbnb, qui vient redorer l’image de l’entreprise américaine alors qu’elle est mise en cause dans de nombreuses villes du monde, semble prématuré et nuisible à la cohérence de l’action des villes pour favoriser le meilleur vivre-ensemble de tous ses habitants, qu’ils vivent à l’année dans nos villes ou les traversent à l’occasion des Jeux.