Share
Transition énergétique
Environnement

Montpellier Méditerranée Métropole veut la neutralité carbone en 2050

22/10/2019

Face aux défis qui sont les nôtres, et dans la continuité des actions déjà engagées, la Métropole de Montpellier a lancé en mars dernier, à l'occasion du Forum pour le climat, son second plan climat.

La phase de diagnostic étant terminée, Montpellier Méditerranée Métropole élabore actuellement une stratégie cohérente, avant de définir un plan d'actions concret présenté en décembre prochain. Aujourd'hui, Philippe Saurel, Maire de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, et Stéphanie Jannin, Vice-présidente de Montpellier Méditerranée Métropole déléguée au développement durable, à l'environnement, à la biodiversité et à la culture scientifique et technique, au Plan climat Air énergie Territorial, présentent les conclusions tirées du diagnostic et la stratégie adoptée en conférence de Maires pour atteindre la neutralité carbone en 2050.

Un territoire neutre en carbone à l'horizon 2050

Le changement climatique est déjà perceptible et avéré, et les prévisions ne sont pas optimistes. A l’horizon 2100, les experts estiment à 4°C en moyenne la hausse de température, plus de 90 jours de forte chaleur par an, telle que celle que nous avons connu le 28 juin dernier, 60 cm d’élévation du niveau de la mer, sans compter une augmentation des phénomènes météorologiques intenses et des catastrophes naturelles. Face à ce constat, les prises de conscience individuelles et collectives se multiplient incitant les Etats et tout particulièrement l’Europe à fixer des objectifs ambitieux, et la France à légiférer, à travers la loi de transition énergétique pour la croissance verte et la loi relative à l’énergie et au climat, donnant ainsi une feuille de route précise aux collectivités pour faire de la France un territoire neutre en carbone à l’horizon 2050. Montpellier Méditerranée Métropole a fait de ce défi le sien.

Un plan climat pour atteindre la neutralité carbone

La stratégie retenue, et le plan d’actions qui en découlera, ont pour ambition d’atteindre la neutralité carbone en 2050, en atténuant les émissions existantes, en augmentant les capacités de séquestration et en renforçant la capacité du territoire à les compenser.