Share
Transition énergétique

Montpellier Méditerranée Métropole et la Métropole Nice Côte d’Azur distinguées par le prix Energies citoyennes

07/11/2019

Pour sa dixième édition, le prix Energies citoyennes organisé par Engie Cofely, dont France urbaine est partenaire, confirme son succès auprès des collectivités locales.

En effet, ce sont 64 dossiers qui ont été déposés, soit un record depuis sa création. Cette dixième édition, dont le jury était présidé par Michaël Weber, maire de la commune de Woelfling-lès-Sarreguemines et président de la Fédération des parcs naturels régionaux de France, bénéficiait du parrainage d’Erik Orsenna, qui a participé à la cérémonie de remise des prix, qui s’est tenue le 4 novembre 2019 à la Maison des Océans à Paris.
 
Dans la catégorie des collectivités de plus de 100 000 habitants, Montpellier Méditerranée Métropole et la Métropole Nice Côte d’Azur ont été récompensées pour leur démarche et les actions qu’elles mènent depuis de nombreuses années en matière de transition énergétique.
 
En ce qui concerne Montpellier Méditerranée Métropole, le jury a salué l’engagement de la métropole dans le domaine de la rénovation énergétique des logements, à travers sa plateforme Renov’Energies, dans le développement d’énergies renouvelables, qu’il s’agisse du solaire, du photovoltaïque, de la géothermie ou encore d’une centrale trigénération et a particulièrement apprécié la démarche lancée autour du futur écoquartier à énergie positive Eurêka. Eurêka, dont l’aménagement a été confié à la Société d’équipement de la région montpelliéraine, doit s’étendre sur 39 hectares sur la commune de Castelnau-le-Lez. Une des innovations marquantes réside dans un data center de quartier qui alimente les bâtiments reliés à une boucle d’eau tempérée et dont on récupère l’énergie fatale ainsi que dans des pompes à chaleur réversibles qui sont connectées à des panneaux photovoltaïques sur 60 000 m2 de toitures.
 
La Métropole Nice Côte d’Azur a, quant à elle, été particulièrement distinguée pour le développement de réseaux de chaleur et de froid ainsi que de réseaux électriques intelligents, pour ses efforts très importants afin de promouvoir les énergies renouvelables locales : hydroélectricité, biomasse, géothermie, thalassothermie, solaire, méthanisation, valorisation énergétique des déchets ou encore récupération d’énergie des eaux usées. Le jury a été attentif à l’action originale qui consiste à utiliser une micro turbine sur le réseau d’eau brute pour produire de l’électricité : 1,12 mégawatt sont produits, équivalant à la consommation de 2 200 foyers. En outre, en matière d’aménagement, la métropole va développer, au cœur de la technopole de la plaine du Var, le futur écoquartier Nice Méridia qui sera alimenté par un réseau géothermique couvrant les besoins d’énergie en chaud et en froid sur une zone de 550 000 m2.