Share
Solidarités
Fonction Publique Territoriale

Lille Métropole : Une réserve civique métropolitaine pour venir en aide aux communes et associations du territoire

11/04/2020

Lancée le 6 avril par la MEL auprès de ses agents, elle enregistre déjà plus d'une centaine de candidatures. Objectif : aider les associations et les communes.

Pourquoi une réserve civique métropolitaine ?

Elle répond à une double demande : celle de la Métropole Européenne de Lille de poursuivre partout un devoir de solidarité afin de lutter contre l’épidémie et ses conséquences ; et celle des agents métropolitains confinés qui souhaitent et ont la possibilité de venir en aide aux associations et communes dans leurs missions auprès des plus fragiles.

Permettre aux agents de la MEL volontaires d’intervenir aux côtés des communes et associations, à proximité de leur lieu de résidence 

Les associations et communes de la Métropole Européenne de Lille, en cette période de lutte contre le Covid19, mènent de nombreuses actions de solidarité envers les personnes les plus fragiles : aide alimentaire et d’urgence, garde d’enfants des soignants ou des personnels de sécurité, lien avec les personnes fragiles isolées, don du sang… Certaines d’entre elles font cependant face au manque de bénévoles et rencontrent actuellement des difficultés pour assurer pleinement ces missions prioritaires. 

Comment en bénéficier ?

Les associations ou communes souhaitant bénéficier de l’aide de la réserve civique métropolitaine peuvent faire part de leurs besoins en matière de bénévolat via le site web mesdemarches.lillemetropole.fr.


Comment s’engager ?

Les agents métropolitains qui souhaitent rejoindre la réserve civique métropolitaine, et qui ne sont pas mobilisés par ailleurs dans le cadre des missions de continuité des services publics, sont invités à s’inscrire et à formuler leurs souhaits et préférences auprès de la MEL. Elle leur proposera en retour une ou plusieurs missions appropriées.


Qui peut s’engager ?

Ces missions ne sont accessibles qu’aux personnes qui ne sont pas désignées comme fragiles vis-à-vis du Covid-19, à l’exception des missions qui peuvent réalisées à domicile. Elles seront menées dans le plus strict respect des règles de confinement et de sécurité sanitaire, notamment via la fourniture d’équipements de protection.