Share
Europe et international

Les élus au cœur de la relation franco-britannique : Sommet des Maires France-Royaume-Uni

20/03/2019
Alors que la date fatidique du 29 mars 2019 approche pour le Brexit et que de nombreuses incertitudes demeurent quant à la relation future du Royaume-Uni avec ses voisins européens, les gouvernements français et britanniques ont tenu à réaffirmer, à travers le sommet des maires du 7 mars, à Londres, la force des liens franco-britanniques, comme en témoignent les 1046 jumelages entre nos territoires.
«  De Guillaume le Conquérant en passant par les deux guerres mondiales, nos peuples sont liés par le sang, par la culture et par l’histoire ».   C’est par ces mots que le ministre britannique des collectivités territoriales, James Brokenshire, a ouvert le sommet des maires France-Royaume-Uni, rappelant d’emblée que l’amitié entre nos deux pays ne saurait être altérée par le Brexit et ses conséquences. En réponse, la ministre française des affaires européennes, Nathalie Loiseau, est restée sur la même tonalité «  Jamais nous n’oublierons cette amitié et toutes ces vies sacrifiées pour notre liberté ».  Bien que s’appuyant sur notre histoire commune, c’est bien vers l’avenir que les deux ministres ont  orienté leur discours, rappelant que notre partenariat restera fort quoi qu’il advienne et que c’est ensemble que nous ferons face aux défis communs qui se posent à nos deux pays.
 
Rappelons que cette rencontre, dont France urbaine a été partenaire, fût impulsée au plus niveau. Organisé à l’initiative du ministère britannique de la cohésion des territoires et de la Délégation à l’action extérieure des collectivités territoriales du ministère français de l’Europe et des affaires étrangères (DAECT), ce sommet répond à la proposition du gouvernement britannique faite lors du sommet bilatéral franco-britannique de Sandhurst,de janvier 2018, et acceptée par la partie française, pour organiser en mars 2019 un sommet des maires dans le but de valoriser les partenariats existants et de renouveler une dynamique de coopération à l’échelon territorial afin de répondre ensemble aux défis très similaires que nous devons relever de part et d’autre de la Manche.
Strasbourg, Nancy, Montpellier, Bordeaux, La Rochelle, Rennes, Tours, Dijon…  de nombreux élus de grandes villes mais aussi de Départements et de Régions ont répondu à l’appel en prenant part aux différents débats et ateliers organisés tout au long de la journée ou en renouvelant des coopérations existantes à l’instar de Bordeaux, Nancy et Montpellier, respectivement jumelées avec Bristol, Newcatsle et Manchester.