Share
Education et petite enfance

Le 22 juin, une « nouvelle » rentrée s'organise dans les écoles et les crèches

18/06/2020

L’instruction redevient obligatoire et les protocoles sont particulièrement allégés pour les établissements scolaires et la petite enfance. France urbaine se réjouit de cette officialisation.

Lors de la crise de Covid-19, les métropoles, grandes agglomérations et grandes villes de France ont maintenu l’ouverture des écoles et des crèches pour les publics prioritaires. Elles ont aussi été en première ligne lors des phases de déconfinement progressif des 11 mai et 2 juin et pourront accueillir tous les enfants à partir du 22 juin.

Ainsi, à cette date, l’instruction redevient obligatoire dans les écoles et les protocoles sont particulièrement allégés pour les établissements scolaires et la petite enfance. France urbaine, à l’instar des familles, qui attendait cette annonce depuis au moins quinze jours, et se réjouit aujourd’hui de cette officialisation.

Il n’est cependant pas question ni de laisser libre cours à une surenchère des protections, ni de faire courir de risques aux enfants. Ainsi, les recommandations de l’association concernant les protocoles portent aussi bien sur la responsabilité des acteurs, tant les professionnels que les familles, que sur les gestes barrière, la propreté et la distanciation physique. Sur cette question, France urbaine a notamment obtenu que lorsque celle-ci exige, pour des raisons liées aux locaux par exemple, une prise en compte de chaque spécificité locale, le bon sens et le professionnalisme prévalent sur des textes parfois inapplicables.

A quelques jours des vacances, cette évolution du protocole est essentielle pour France urbaine. En effet, les territoires urbains accueilleront des enfants dans les crèches en juillet. En août, certains locaux scolaires seront particulièrement utiles pour les animations estivales. Or la rentrée de septembre se prépare dès à présent afin que cette dernière ait lieu dans les meilleures conditions possibles.