Share
Alliance des territoires
Solidarités

La mobilisation Etat/collectivités sur l’emploi et les transitions lancée très prochainement

22/05/2019

Le 16 mai 2019, le Premier ministre a signé une circulaire relative à la mobilisation nationale pour l’emploi et la transition écologique et numérique à destination des préfets de région.

Ces derniers sont ainsi informés des orientations prises par le gouvernement suite à une réunion organisée le 6 mai avec les principales associations d’élus, les partenaires sociaux et les acteurs du monde associatif et dédiée à la mobilisation de l’ensemble des acteurs sur les territoires afin de lutter contre le chômage et accompagner les transitions écologiques et numériques.
 
Le gouvernement a ainsi identifié six chantiers prioritaires :
  1. Etre au rendez-vous de la demande d’apprentissage et de formation
  2. Résoudre le problème des offres d’emploi non pourvues
  3. Lever les freins à la reprise de l’emploi
  4. Mieux accompagner les territoires en transition
  5. Changer de dimension sur l’écologie du quotidien
  6. Accompagner la rénovation thermique des logements
Pour chacun de ces chantiers, la circulaire est complétée des fiches qui recensent les dispositifs existants, identifient les angles morts et proposent des pistes de travail. Les déclinaisons de ces chantiers sont très variées, alternant par exemple financement de la garde d’enfant pour familles monoparentales en recherche d’emploi, renforcement de la mobilisation territoriale en matière écologique et industrielle ou rénovation énergétique des bâtiments.
 
Les préfets doivent convier l’ensemble des acteurs pertinents, au nombre desquels bien évidemment les élus locaux, à des réunions pilotées avec le président du Conseil régional dans un délai très rapide. Ces réunions devront aboutir à l’élaboration d’un diagnostic territorial sur les six enjeux identifiés par le gouvernement, incluant un recensement d’initiatives existantes et de de propositions d’actions, avant la fin du mois de juin.
 
Au vu des sujets à traiter, les membres de France urbaine devraient être sollicités par les préfets de régions dans les tous prochains jours afin de faire part de leur expérience et prendre ainsi toute leur place dans le processus de réflexion et de décision, conformément à notre demande lors des Journées Nationales de France urbaine, organisées à Toulouse les 28 et 29 mars derniers.