Share
Alliance des territoires
Mobilités

Jean-Luc Moudenc : « L'opposition entre l’urbain et le rural est mortifère »

27/11/2019

Au Paris City Life, le président de France urbaine est intervenu lors de la table-ronde sur l’alliance des territoires et a participé à la remise des prix « Smart Cities La Tribune ».

 De nouveaux modes de déplacement, multimodaux, personnalisés et partagés, des véhicules futuristes, une expérience usager améliorée mais aussi des modes de vie, de travail et de consommation innovants, des projets phares autour du périphérique, des JO, du Grand Paris Express… Autant de mutations qui auront un impact sur nos façons de nous déplacer et d’approvisionner, dans et autour du Paris de demain.

A la clé, les acteurs des transports, des constructeurs automobiles aux autorités organisatrices en passant par les opérateurs de mobilités douces devront inventer une gouvernance modernisée, de nouveaux modes de financement et des modèles économiques pérennes. Introduites par Anne Hidalgo, maire de Paris lors de son intervention, toutes ces thématiques ont été abordées les 26 et 27 novembre à l’Hôtel de Ville de Paris, en présence de nombreux acteurs des mobilités urbaines, publics et privés, français et internationaux.
 
L’Alliance des territoires, une impérieuse nécessité pour relever les défis d’aujourd’hui et de demain
 
Le président de France urbaine Jean-Luc Moudenc est intervenu lors d’une table-ronde sur l’alliance des territoires, aux côtés notamment de Christophe Bouillon, président de l’Association des Petites Villes de France et de Laurent Hénart, maire de Nancy. Jean-Luc Moudenc a tout d’abord rappelé que les contrats de réciprocité sont la clé d’une alliance des territoires mature et réussie et que l’opposition entre les territoires urbains et les territoires est un non-sens absolu.
 

«N’opposons pas l’urbain et le rural. Cette opposition est mortifère » Jean-Luc Moudenc

En effet, il faut développer encore davantage le lien de coopération entre les grands ensembles urbains et leurs périphéries. Il y a beaucoup de champs et de coopérations possibles à développer comme par exemple, dans les domaines des stratégies alimentaires territoriales, les transports ou encore le numérique.
 

« Le ruissèlement territorial n’existe pas : la solution passe par l’orientation des flux et l’organisation de la diffusion par la coopération ! » Jean-Luc Moudenc

Le président de France urbaine a conclu son propos en rappelant le rôle majeur des métropoles comme atout pour le pays dans la compétition européenne et mondiale et ce, dans des secteurs très variés (recherche, Smart City, culture, transition écologique et énergétique...).
 

« On ne peut pas laisser l’idée que les métropoles accapareraient les richesses. Faisons monter en puissance le couple régions-métropoles pour des territoires innovants encore plus en lien avec les demandes des citoyens » Jean-Luc Moudenc

De nombreux adhérents de France urbaine récompensés !
 
L’événement a également été marqué par la remise des prix « Smart Cities La Tribune », pour lesquels les collectivités adhérentes de France urbaine se sont particulièrement illustrées.
Le Palmarès Smart Cities La Tribune récompense les collectivités locales qui mettent en place des initiatives innovantes pour construire et développer les villes de demain, ainsi que les partenaires qui les accompagnent dans la construction de ces projets.

Le palmarès 2019 :

  • Prix « Economie circulaire » : Ville de Roubaix pour sa démarche « Zéro déchet »
  • Prix « Logement » : Ville de Nancy avec sa démarche « Nancy Grand Cœur »
  • Prix « Numérique » : Ville de Dijon pour sa démarche OnDijon
  • Prix « Energie » : Toulouse Métropole pour son projet de création d’une centrale photovoltaïque urbaine sur l'ancien site d'AZF
  • Grand Prix de l’initiative Smart City Ville Moyenne : Ville de Tours pour sa démarche des Jardins Perchés (ex aequo avec la Ville de Romans-sur-Isère et sa Digitale Académie)

 
En présence de Patrick Ollier, président de la Métropole du Grand Paris, les villes de Pierrefitte et Stains décrochent le « Grand Prix de l’initiative Smart City du Grand Paris » pour leur projet de Campus Urban Valley tandis que l’agglomération d’Annemasse remporte le Prix « Mobilité ».

La Ville de Nice a quant à elle reçu le Grand Prix de l’initiative Smart City de l’année pour son projet de réaménagement du tramway, alliant les enjeux de proximité et de ville durable. Le « Grand Prix de l’initiative smart city de l’année » vient saluer la vision globale et les politiques menées en terme de smart city par la Métropole Nice Côte d’Azur, et la livraison en 2019 dans leur version intégrale des nouvelles lignes de tramway 2 et 3. Ce prix a été remis à Christian Estrosi par Sébastien Lecornu, ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales et par Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, président de Toulouse Métropole et président de France urbaine.

Enfin, le prix "France urbaine" a été remis par Jean-Luc Moudenc à Stéphane Bern, qui a mis sa notoriété au service de la préservation et de la valorisation du patrimoine. L’opération « Loto du patrimoine » permet notamment de venir en aide à des petites communes, associations et particuliers propriétaires de monuments.