Share
Culture
Numérique et innovation

Inclusion numérique en bibliothèque : un groupe de travail est créé

29/05/2019

Le ministère de la Culture et l’Agence du numérique lancent une consultation sur la manière dont les bibliothèques peuvent contribuer à l’inclusion numérique et en faire des acteurs clés.

Le ministère de la Culture, conjointement avec l’Agence du numérique, a lancé une consultation sur la manière dont les bibliothèques peuvent contribuer à l’inclusion numérique, de manière à en faire des acteurs clés. Un forum permet à tous de participer à la réflexion.
 
Des acteurs très divers conviés
 
En invitant des représentants du service du livre du ministère de la Culture, des conseillers livre et lecture des Directions régionales des affaires culturelles (DRAC), l’Agence numérique, le CGET, les associations des professionnels des bibliothèques, des associations de médiation numérique, des fédérations d’élus parmi lesquelles France urbaine et l’ADF, et le CNFPT, le ministère de la Culture a rassemblé largement tous les acteurs potentiellement impliqués dans l’accompagnement des 13 millions de personnes les plus éloignées du numérique et les quelques 60 millions qui en ont une utilisation encore imparfaite.
 
Une organisation locale à éclaircir
 
Les 16 000 bibliothèques et points lecture qui participent aujourd’hui de plus en plus à cet accompagnement, mais dans des conditions très insatisfaisantes, peuvent devenir des relais essentiels pour les publics cibles. Les agents des bibliothèques ne sont toutefois pas armés pour répondre à la demande : formation incomplète ou non existante sur certains domaines comme l’e-administration (les bibliothécaires ne sont pas des agents de la DGFIP), manque de  personnels, difficulté à mettre en cohérence l’écosystème local de la médiation numérique… sont autant de difficultés que le groupe de travail doit identifier et auxquelles il doit trouver des solutions.
 
« Le groupe de travail a ainsi pour ambition de dégager des orientations stratégiques et des pistes d’actions concrètes qui pourront être remobilisées dans les territoires par les élus, les professionnels des bibliothèques et les acteurs de la médiation numérique » .

Le groupe de travail a ainsi pour ambition de dégager des orientations stratégiques et des pistes d’actions concrètes qui pourront être remobilisées dans les territoires par les élus, les professionnels des bibliothèques et les acteurs de la médiation numérique. Ces outils mettront notamment l’accent sur la cartographie des acteurs de la médiation numérique et les partenariats afin de positionner la bibliothèque au cœur d’un écosystème local.