Share
Santé
Fonction Publique Territoriale
Alliance des territoires

France urbaine soumet au Gouvernement ses propositions pour lutter efficacement contre la Covid-19

08/10/2020

Le Bureau exécutif a été reçu le 7 octobre par le Premier ministre pour faire le point sur la situation sanitaire dans les grandes villes et la gestion de la crise dans les territoires urbains.

Le Bureau exécutif de France urbaine* a été reçu par visioconférence, mercredi 7 octobre 2020 par le Premier ministre Jean Castex, pour faire le point sur la situation sanitaire dans les grandes villes et la gestion de la crise dans les territoires urbains.
 
En première ligne dans la lutte contre l’épidémie, les élus des métropoles, grandes agglomérations et grandes villes ont tout d’abord rappelé, par la proximité qui est la leur avec les Français, la nature et l’ampleur de la crise qui touche le pays, aussi bien sur le plan sanitaire, économique que social.
 
France urbaine a également soumis au Premier ministre des propositions pour renforcer l’efficacité de la lutte contre la Covid-19 :
 
Sur la méthode de travail et d’échange :

  • Stabiliser les indicateurs et homogénéiser au niveau national le process de transmission des données par les Agences régionales de santé (ARS) vers les territoires, afin de baser les analyses et les décisions sur des données et des critères comparables et stables ;
  • Définir au plus vite les modalités de sortie des zones d’alerte renforcées ou maximales en fonction de l’évolution des indicateurs, afin d’éviter les effets « yo-yo » des décisions, difficiles à expliquer faire accepter sur les territoires.

Sur les mesures nouvelles à prendre ou à préciser :

  • Renforcer la communication sur les risques de contamination dans la sphère privée, afin que les mesures restrictives sur le domaine public ne se traduisent pas par un relâchement dans la sphère privée ;
  • Préciser la stratégie de communication envisagée par le Gouvernement pour les vacances de la Toussaint, période propice aux déplacements et au brassage de populations ;
  • Encadrer les grands rassemblements par des ratios par m2 plutôt que par des affluences en valeur absolue (jauge à 1000 personnes par exemple) qui ne tiennent pas compte de la capacité d’accueil.

 
Sur les enjeux de santé publique :

  • Mobiliser et coordonner l’ensemble des établissements hospitaliers publics et privés afin d’éviter les déprogrammations d’intervention médicale ou chirurgicale ;
  • Définir dès à présent une communication claire sur la stratégie vaccinale face à la grippe saisonnière ;
  • Réorienter les messages de communication, notamment en direction des jeunes, vers des messages de réduction des risques.

Sur le soutien aux acteurs :

  • Accroître la vigilance sanitaire sur le bassin Antilles-Guyane, qui, en plus de la Covid-19, doit gérer une épidémie de dengue, comme en Martinique et en Guadeloupe, et résoudre la problématique des refus d’embarquement, faute de tests disponibles ;
  • Accompagner les acteurs économiques locaux qui se trouvent, pour certains, dans une très grande précarité malgré les aides de l’Etat en raison des mesures de fermeture, de restriction d’horaires ou de capacités d’accueil ;
  • Suspendre provisoirement le jour de carence.

 
Les élus de France urbaine attachent une très grande importance au dialogue, qui plus est, en période de crise sanitaire, économique et sociale. Le Gouvernement, les services de l’Etat, centraux et locaux, ne peuvent se priver de la capacité d’agir des élus locaux urbains et doit s’attacher à garder un esprit d’ouverture au service de l’efficacité. A l’image de la définition des plans métropolitains, la coordination et l’affinage dans le temps et dans l’espace des mesures sont impératifs. La lutte contre la Covid-19 ne sera efficace que si elle est pensée et concertée sur le moyen et long termes.
 
Anticiper ensemble, gérer ensemble, assumer ensemble. C’est bien cet état d’esprit de dialogue et de responsabilité qui doit animer l’Etat et les collectivités locales, chacun dans son rôle.
 
*Composé de Johanna Rolland, Maire de Nantes, présidente de Nantes Métropole, présidente de France urbaine, Jean-Luc Moudenc, Maire de Toulouse, président de Toulouse Métropole, 1er Vice-président de France urbaine, Eric Piolle, Maire de Grenoble, 2e Vice-président de France urbaine, Nathalie Appéré, Maire de Rennes, présidente de Rennes Métropole, Secrétaire générale de France urbaine, Joël Bruneau, Maire de Caen, président de Caen la mer, trésorier de France urbaine.
 

Ludovic Grousset

Directeur en charge de la Cohésion des territoires, de la réforme territoriale, du Développement économique, de l’ESR et de la Fonction publique territoriale