Share
Santé

France urbaine et l'AdCF lancent leur premier groupe de travail santé commun !

18/07/2019

En partenariat avec la FNAU et l'ANPP, la première réunion du groupe de travail « santé » France urbaine-AdCF, ​s'est déroulée le 17 juillet.

La première réunion du groupe de travail « Santé » France urbaine-AdCF, sous la co-présidence d’André Rossinot, ancien ministre, président de la Métropole du Grand Nancy, secrétaire général de France urbaine, et de Daniel Benquet, maire de Marmande, président de Val de Garonne Agglomération, ​s'est déroulée le 17 juillet 2019.

Dans une logique d’alliance des territoires, ce groupe associe la FNAU, représentée par Sonia de la Provôté, sénatrice du Calvados, présidente de l’AUCAME, et l’ANPP, représentée par Josiane Corneloup, députée de Saône-et-Loire.
 
Alors que le projet de loi « Organisation territoriale du système de santé » a fait l’objet d’un accord, le 20 juin dernier, en commission mixte paritaire (CMP) et a été définitivement adopté par le Sénat le 16 juillet, cette première séance a permis de dégager des priorités communes qui seront portées auprès du gouvernement, dans le cadre de la rédaction des ordonnances et décrets d’application.
 
Parmi les sujets évoqués, durant cette session – qui a réuni une trentaine d’élus représentant communes, intercommunalités, pôles métropolitains, pays, agences d’urbanisme : la nécessaire territorialisation des politiques de santé, en lien étroit avec les élus et les projets de territoires qu’ils portent. Le projet territorial de santé (PTS) a ainsi été au cœur des échanges. La problématique de la carte des futurs hôpitaux de proximité et celle des groupements hospitaliers de territoire (GHT) de nouvelle génération feront notamment partie des sujets de réflexion.

Enfin, il est à noter que le président de France urbaine, Jean-Luc Moudenc, a adressé un courrier (voir ci-dessous) à la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn, sur la situation dégradée des services d'urgence dans les grandes villes et métropoles, pour lesquels les moyens humains et matériels manquent pour pallier les demandes des citoyens.
 
Une nouvelle réunion du groupe de travail a, d’ores et déjà, été programmée le 5 novembre : elle permettra de consolider ces messages partagés, pour les porter dans le débat public. A noter, par ailleurs, que le prochain groupe Contact Ma santé 2022 aura lieu le 24 septembre prochain, au ministère des Solidarités et de la Santé.
 

Il semble que votre navigateur ne soit pas configuré pour afficher les fichiers PDF. Télécharger Adobe Acrobat ou cliquez ici pour télécharger le fichier PDF.

Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF.