Share
Numérique et innovation
Les Interconnectés
Solidarités

Forum des Interconnectés : le Manifeste « Agir face à l’urgence de l’illectronisme » remis au secrétaire d’Etat chargé du numérique

19/02/2020

Le Forum des Interconnectés s’est tenu à l’Hôtel de Ville de Lyon les 12 et 13 février 2020, devant près de 800 participants.

Dans la perspective des élections municipales et intercommunales, le Forum a permis de revenir sur le bilan de la mandature et la manière dont le numérique s’est progressivement imposé comme composante essentielle de l’action publique locale. Il a également permis de questionner les enjeux, d’identifier les axes qui rythmeront le prochain mandat.

Une séquence politique en présence de Cédric O, secrétaire d'Etat chargé du numérique

La traditionnelle plénière a justement permis à Constance Nebbula, conseillère municipale et communautaire à Angers déléguée au Numérique, à l'Innovation et à la Smart city, de rappeler que le mandat local qui s’achève a été celui de la sensibilisation au numérique, estimant que le prochain sera celui de l’appropriation. Un constat partagé par Karine Dognin-Sauze, présidente des Interconnectés et vice-présidente à la Métropole de Lyon en charge de l’Innovation et du Développement numérique, et Franckie Trichet, adjoint au maire de Nantes et Conseiller métropolitain en charge de l’Innovation et du Numérique. Ce dernier estime que « l’angoisse de la donnée » prégnante chez beaucoup de Français doit être un vaste enjeu de sensibilisation, profitant par ailleurs de ce temps forts pour en appeler à un « plan Marshall » en matière de formation numérique.

La plénière a permis de remettre officiellement au secrétaire d’Etat chargé du numérique, Cédric O, le Manifeste pour « Agir face à l’urgence de l’illectronisme » qui couronne l’engagement des élus de France urbaine et de l’AdCF dans le cadre de l’inclusion numérique. Porté par Jacques Oberti, président du Sicoval, ce Manifeste recense plusieurs propositions, notamment en matière de financement et de gouvernance. La proposition de mettre en place des Conférences des financeurs, regroupant les acteurs locaux – publics et privés – qui contribuent à l’inclusion numérique, a été favorablement accueillie par Cédric O, qui a annoncé la mise en place prochaine de 5 conférences des financeurs à titre d’expérimentation.

Le numérique au service des politiques publiques

La large mobilisation durant ces deux jours résulte de l’action des Interconnectés qui depuis plusieurs années contribue à développer et faire connaître les usages numériques dans les territoires. Les ateliers thématiques programmés ont permis de témoigner de l’apport du numérique sur un champ considérable de politiques publiques. Ils étaient pour beaucoup l’occasion de mettre en lumière des initiatives locales et de faire intervenir celles et ceux qui contribuent au développement des usages numériques au quotidien.
Afin de saluer les différentes initiatives territoriales, le Forum des Interconnectés a décerné les labels des « Territoires innovants » : les villes d’Annecy et de Strasbourg ou encore Nantes Métropole figurent parmi les lauréats.

Impact environnemental du numérique, déclaration "Join, Substain, Boost", point d'actu avec l'ARCEP... une commission à l'ordre du jour chargé

En marge du Forum, la commission "Numérique et innovation" commune à l’AdCF, France urbaine et aux Interconnectés s’est réunie. Présidée par Karine Dognin-Sauze, Franckie Trichet et Bertrand Serp, adjoint au maire de Toulouse et vice-président de Toulouse Métropole en charge du numérique, elle a fixé à son ordre du jour un temps dédié au Conseil national du numérique (CCNUm), représenté par sa présidente Salwa Toko, et l’un de ses membres, Hervé Pillaud, par ailleurs rapporteur du prochain rapport du CNNUm dédié à l’environnement. Les grands axes ont été restitués auprès des membres de la commission "Numérique et innovation", avec une volonté exprimée de faire du rapport une feuille de route en mesure d’accompagner les institutions et impulser l’ensemble des transitions à mettre en œuvre. Pas moins de 50 préconisations sont référencées, la plupart dédiées à la problématique d’un numérique plus respectueux de l’environnement.

Serge Novaretti, membre de la commission européenne, a présenté la déclaration « Join, Sustain, Boost » qui vise à mobiliser l’ensemble des villes et des régions européennes dans une transformation numérique associée à une pleine souveraineté européenne, notamment en matière de données. Elle liste plusieurs engagements qui font écho aux travaux et au positionnement de France urbaine : l’approche centrée sur les citoyens et l’approche portée par les villes sont celles apparentes dans l’étude de France urbaine consacrée au numérique et aux innovations sociales. A l’image de Nantes, plusieurs grandes villes et métropoles ont d’ores et déjà signé la déclaration, qui sera relayée par France urbaine auprès de ses différentes instances.

Enfin, l’ARCEP est intervenue afin de faire un état des lieux de la couverture fixe (THD/fibre) et mobile (4G/5G), avec un rappel du calendrier du déploiement THD sur l’ensemble du territoire à l’horizon 2022. Rappelons que plusieurs associations d’élus, à l’instar de France urbaine, ont soutenu il y a quelques semaines la réouverture du guichet France très haut débit, afin de permettre une intervention publique et des financements en mesure de couvrir l’intégralité des territoires, notamment les espaces ruraux et péri-urbains.