Share
Cohésion territoriale
Alliance des territoires

Cohésion territoriale : « La clé est de passer du projet partagé au contrat qui engage »

05/11/2019

Olivier Landel, Délégué général de France urbaine, est intervenu lors d’un colloque sur les enjeux de la cohésion territoriale, organisé le 4 novembre 2019.

Olivier Landel, délégué général de France urbaine, est intervenu lors du colloque « Enjeux de la cohésion territoriale », organisé le 4 novembre 2019 à la Caisse des Dépôts par les quatre principaux think tanks français : la Fondation Jean Jaurès, la Fondation pour l’Innovation Politique (FONDAPOL), l’Institut Montaigne et Terra Nova.

Après une première partie dédiée aux restitutions des think tanks sur les conférences régionales organisées ces derniers mois à Toulouse, Audincourt et Biovallée, la deuxième partie du colloque a fait la part belle aux associations d’élus, représentants les territoires. Ainsi, France urbaine était représentée par Olivier Landel, délégué général, l’Assemblée des communautés de France par son délégué général Nicolas Portier et Villes de France par son directeur général, Jonathan Gainche.
 

Devant Célia de Lavergne, députée de la Drôme, Gilles Finchelstein, Dominique Reynié, Laurent Bigorgne et Thierry Pech, Olivier Landel a tout d’abord salué le travail réalisé par les think tank sur les territoires et fait part de sa volonté d'accroître les relations entre ces laboratoires d'idées et les associations d'élus. Il a également affirmé que les territoires sont en effet les lieux de prédilection pour toute compréhension politique, sociologique et technique du vaste sujet que représente la cohésion territoriale, en lien avec les différents acteurs (élus, associations, entreprises, citoyens…).

Dans une période où les métropoles et les grandes villes sont injustement pointées du doigt comme principales causes d’une mondialisation effrénée et des inégalités sociales et territoriales dans le pays, Olivier Landel a rappelé, preuves et chiffres à l’appui, le rôle majeur de cohésion territoriale de ces dernières, avec les communes membres de leurs intercommunalités respectives et avec les différents échelons territoriaux (régions, départements, communes....). Il a notamment rappelé que la moitié des communes membres de France urbaine sont des communes rurales et que la véritable décentralisation, celle du dialogue entre les territoires et de l’innovation publique, s’effectue dans les villes, les intercommunalités et les métropoles.

Le délégué général a enfin rappelé la philosophie de France urbaine, à savoir, l’ « Alliance des territoires » :

« L’Alliance des territoires, c’est comment travailler avec les territoires situés hors des espaces de nos adhérents, sur des enjeux partagés au service des citoyens : du projet partagé au contrat qui engage ».

« France urbaine prône l’ingénierie de projet, l’ingénierie de partenariat pour favoriser la contractualisation et le « faire-ensemble »: c’est ça l’Alliance des territoires ».

Aux côtés de l’AdCF et de Villes de France, France urbaine a rappelé que les différents échelons de collectivités territoriales – régions, départements, communes et intercommunalités – organisent, aux côtés de l’Etat, les services publics de proximité et du quotidien. Les villes et leurs groupements sont désormais les seuls à disposer d’une capacité d’action globale, en lien direct avec les préoccupations de nos concitoyens. Les dernières réformes territoriales ont également conforté les métropoles dans leur rôle pivot en matière économique et sociale. Néanmoins, cette reconnaissance du fait urbain ne doit pas être opposée au dynamisme des territoires périurbains et ruraux mais il est nécessaire, au contraire, de renforcer leurs complémentarités.
 

Toutes les infos sur l'événement sont disponibles ici !
 

De gauche à droite : Dominique Reynié, Gilles Finchelstein,
Thierry Pech, Laurent Bigorgne, Célia de Lavergne,
Nicolas Portier, Olivier Landel et Jonathan Gainche.