Act'Urbaines
dans 

Le Plan Urbanisme Construction Architecture (Puca) opère depuis 2004 la Plateforme d’observation des projets et stratégies urbaines (Popsu) , programme de recherche co-construit, co-financé et co-piloté entre l’État et les métropoles. Cette plateforme met en dialogue l’expertise des acteurs locaux et les savoirs des milieux de la recherche pour mieux comprendre les enjeux et les évolutions des espaces urbanisés. Les programmes Popsu mettent ainsi l’accent sur les connaissances à produire pour éclairer l’action publique.

France urbaine et l’INET publient une étude commandée par France urbaine et conduite par 4 élèves administrateurs de l’INET sur l’éducation artistique et culturelle dans les grandes villes.

Le gouvernement porte une ambition constante depuis de nombreuses années : toucher 100% des jeunes. Un objectif ambitieux qui renvoie à l’engagement militant des collectivités locales qui ont développé depuis de nombreuses années un foisonnement d'initiatives locales à destination du plus grand nombre pour faciliter l’accès à la culture.

Les membres de France urbaine sont au cœur des politiques de cohésion sociale et urbaine et le logement y tient une place de premier ordre. Depuis une trentaine d’années, les villes et métropoles de Rennes et Nancy, délégataires des aides à la pierre mènent des politiques locales de l’habitat permettant de maîtriser les réserves foncières et donc les prix de sortie des logements, d’offrir un toit à chaque habitant, selon ses capacités contributives et d’impulser des dynamiques positives de développement urbain et d’attractivité territoriale.

Alors qu’une nouvelle loi logement (dite ELAN) est en discussion au Parlement, France urbaine entend prendre toute sa part au débat, en présentant des expériences probantes et des retours de bonnes pratiques à l’échelle locale, loin des raccourcis ici et là présentés, sur la faible efficacité - réelle ou supposée - des politiques nationales et locales du logement.

dans 

L’IHEDATE (Institut des hautes études de développement et d’aménagement des territoires en Europe) ouvre son recrutement pour le cycle 2019.

En 2019, le thème retenu est « Géographies de l’argent. Circulation des richesses et dynamiques territoriales. » L’ambition de ce cycle est d’aborder les territoires à travers l’ensemble des flux monétaires et financiers qui les irriguent, partant de l’analyse que l’argent est un prisme pour aborder à la fois les fractures territoriales et les liens entre les territoires.