Act'Urbaines
06 septembre 2017

Le 1er janvier 2018, la Communauté urbaine de Saint-Étienne deviendra Métropole !

Le décret n° 2017-1316 du 1er septembre paru au Journal Officiel du 3 septembre vient créer la métropole de Saint-Etienne, dénommée Saint-Etienne Métropole, au 1er janvier 2018.

C’est l’article 70 de la loi n° 2017-257 du 28 février 2017, « relative au statut de Paris et à l’aménagement métropolitain », qui permet la création de 7 nouvelles métropoles (Clermont-Ferrand, Dijon, Metz, Orléans, Saint-Étienne, Toulon et Tours), ce qui porte leur nombre total de 15 à 22.

« Ce changement institutionnel de statut est capital pour le développent futur et harmonieux de notre territoire, tout le territoire, qu'il soit rural, urbain ou péri-urbain, dans les domaines aussi importants que l'économie, les transports, la santé ou encore l'enseignement supérieur. Nous faisons désormais partie des Métropoles qui compteront à l'avenir en Auvergne-Rhône-Alpes, la 2ème région de France et la 6ème européenne. Il nous sera ainsi possible de discuter et contractualiser directement avec l'État et la Région. Le passage en Métropole nous permet de devenir une véritable locomotive sur les grands dossiers de développement au bénéfice de notre territoire, de ses habitants et des territoires environnants avec lesquels notre avenir est commun » s’est réjoui Gaël Perdriau, le maire de Saint-Etienne dans un communiqué.

La métropole « Saint-Etienne Métropole » exerce les compétences prévues à l'article L. 5217-2 du code général des collectivités territoriales ainsi que les compétences suivantes :

  • Actions de développement agricole intéressant l'ensemble de la métropole ;
  • Agenda 21 métropolitain ;
  • Développement d'une identité métropolitaine autour du design et de ses prolongements économiques et culturels ;
  • Etablissement de diagnostics de réduction de la vulnérabilité pour les particuliers, les entreprises et les établissements recevant du public et réalisation des acquisitions amiables pour risques de bâtiments au titre du fonds de prévention des risques naturels majeurs, lutte contre le ruissellement rural et l'érosion des terres, sensibilisation et culture du risque, sensibilisation sur le fonctionnement des milieux aquatiques, accompagnement des communes lors de la gestion des crises, surveillance et prévision des crues, gestion quantitative de la ressource, gestion qualitative de la ressource ;
  • Soutien à des manifestations et des évènements sportifs et/ou culturels d'envergure nationale et internationale ;
    Plan Lumière : Charte Lumière, plan métropolitain de mise en lumière, évènementiels lumière sur des thématiques métropolitaines ;
    - Plan multimédia dans les écoles ;
    - Lycées et collèges dans les conditions fixées au titre Ier du livre II et au chapitre Ier du titre II du livre IV ainsi qu'à l'article L. 521-3 du code de l'éducation.
     

La métropole « Saint-Etienne Métropole » est constituée des communes suivantes :
Aboën, Andrézieux-Bouthéon, Caloire, Cellieu, Chagnon, Chambœuf, Le Chambon-Feugerolles, Châteauneuf, Dargoire, Doizieux, L'Etrat, Farnay, Firminy, Fontanès, La Fouillouse, Fraisses, Genilac, La Gimond, La Grand-Croix, L'Horme, Lorette, Marcenod, Pavezin, La Ricamarie, Rive-de-Gier, Roche-la-Molière, Rozier-Côtes-d'Aurec, Saint-Bonnet-les-Oules, Saint-Chamond, Saint-Christo-en-Jarez, Sainte-Croix-en-Jarez, Saint-Etienne, Saint-Galmier, Saint-Genest-Lerpt, Saint-Héand, Saint-Jean-Bonnefonds, Saint-Joseph, Saint-Martin-la-Plaine, Saint-Maurice-en-Gourgois, Saint-Nizier-de-Fornas, Saint-Paul-en-Cornillon, Saint-Paul-en-Jarez, Saint-Priest-en-Jarez, Saint-Romain-en-Jarez, Sorbiers, La Talaudière, Tartaras, La Terrasse-sur-Dorlay, La Tour-en-Jarez, Unieux, Valfleury, La Valla-en-Gier, Villars.

Date: 
Mercredi, 6 septembre, 2017